Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 
5e RGPH: la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo plaide pour un recensement exhaustif des personnes en situation de  handicap
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record

POLITIQUE

Le Chef de file de l’Opposition politique au Burkina Faso, Zéphirin Diabré, a reçu ce jeudi 5 avril 2018, une délégation de la Coalition burkinabè pour les droits de la femme (CBDF). 

La délégation était conduite par Mme Adèle TRAORE, membre du Conseil d’administration de la CBDF. A travers cette visite, la coalition a plaidé auprès du CFOP, leader d’opinion et leader politique, pour plus de représentativité des femmes dans les instances de décision aux plans local, national et international. 

Au sortir de l’audience, Mme TRAORE a  déclaré avoir eu une oreille attentive auprès du Chef de file de l’Opposition. Par ailleurs, elle a brièvement fait l’état de la représentativité des femmes au Burkina Faso: « Nous constatons que ces dernières années, il y a eu des efforts au niveau des partis politiques et du Gouvernement pour améliorer la représentativité des femmes. Mais, celles-ci, malgré leur importance numérique, restent faiblement représentées au niveau des instances de décision. Et ceci compromet les efforts de développement équitable et harmonieux. » 

Le Chef de file de l’Opposition a salué la démarche de la CBDF, et s’est engagé à jouer davantage sa partition en faveur des droits de la femme et de la présence des femmes dans les instances décisionnelles.

En rappel, la CBDF est une organisation qui regroupe 15 associations œuvrant dans le domaine de la promotion, la protection et la défense des droits humains en général, et des droits de la femme en particulier.

Le service de communication du CFOP

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé