Aujourd'hui,
URGENT
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer

POLITIQUE

Le département de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille a tenu son premier Conseil d’administration du secteur ministériel (Casem) ce vendredi 30 mars 2018 à Ouagadougou. Ce 1er Conseil permettra aux participants d’examiner les rapports d’activités et de performances des structures du ministère de l’année écoulée. La cérémonie d’ouverture a eu lieu sous la houlette de la première responsable dudit ministère, Marie Hélène Marshal/Ilboudo.

«Quelles stratégies pour la mise en œuvre accélérée du PNDESau ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille», c’est sous ce thème que s’est tenu le 1er Casem du ministère. Un choix, selon le ministre, qui se justifie par le fait qu’à mi-parcours, le niveau d’atteinte des cibles des indicateurs n’est pas satisfaisant. Ainsi, dit-elle «une accélération des interventions s’avère-t-elle indispensable».

De l’avis de la ministre Marshal/Ilboudo, le taux d’exécution physique du programme d’activités 2017 est estimé à 86,01%. Pour elle, «il faut travailler pour tous ces programmes afin d’obtenir de bons résultats pour le bonheur des populations du Burkina Faso». Et pour pallier aux insuffisances, elle a estimé qu’il faut examiner le taux d’accélération des programmes qui sont en retard. «Nous  devrons aujourd’hui, réfléchir à comment accélérer la mise en œuvre de ce programme» souligne le ministre de la Femme.

Par ailleurs, elle a fait savoir que la programmation de l’année 2018 a mis l’accent sur la responsabilisation des directions provinciales et régionales. Et le thème du présent Casem, précise le ministre, «offre l’occasion de discuter sur les difficultés d’opérationnalisation de cette mesure en vue de prévenir, identifier et résoudre les goulots d’étranglement éventuels».

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé