Aujourd'hui,
URGENT
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat
Ghana: libération des deux Canadiennes kidnappées dans la région Ashanti
Burkina: 419 269 à la conquête du CEP 2019 soit une baisse de 7% par rapport à l'année précédente 
Afrique: le Botswana décriminalise l’homosexualité
France: Édouard Philippe lance l'acte II du quinquennat au cours de sa déclaration de politique générale 
Burkina: les avocats mettent fin à leur débrayage entamé depuis le 23 avril
Nécro: décès de Benoît Kambou, l’ambassadeur du Burkina au Tchad

POLITIQUE

 Le bimensuel l’Evénement dans sa dernière parution en date du 10 mars 2018 a révélé que des audiences avec le président du Faso seraient monnayées par certains personnes de l’institution. Le journal fustigeait une telle pratique et invitait le président du Faso à sanctionner ce genre de pratique qui n’honore pas la République. Suite à cela, la présidence du Faso a réagi à l’information de notre confrère. Nous publions ici l’intégralité de la mise au point de la présidence et l’article qui a suscité ladite réaction.  

« Ces derniers jours, à partir d’un billet paru dans la rubrique « Lucarne Citoyenne » du Journal l’Evènement n°369 du 10 mars 2018, les réseaux sociaux, les radios privées et certains journaux de la place foisonnent d’accusations autour de pratiques inacceptables touchant aux audiences du Chef de l’Etat.

La Présidence du Faso tient à remercier toutes les personnes de bonne foi qui, par leurs critiques constructives, aident le Président du Faso à renforcer et améliorer la gouvernance dans notre pays.

Elle se démarque de toutes les pratiques, mercantiles et honteuses que toute personne, à la Présidence du Faso, en dehors de l’institution et même hors du pays, ferait ou serait tentée de faire pour bénéficier ou faire bénéficier à des individus ou à des groupes d’individus, des services ou une audience du Président du Faso moyennant rétribution.

En tout état de cause, au cas où des audiences auraient fait l’objet de contrepartie financière ou autres, il serait très souhaitable que les personnes victimes ou celles qui en ont connaissance saisissent la Direction générale du Protocole d’Etat à l’objet de prendre les mesures nécessaires et de tirer toutes les conséquences que peuvent générer de tels actes.

La Présidence du Faso rappelle que les audiences du Président du Faso sont traitées et gérées par la Direction générale du Protocole d’Etat, habilitée à instruire les demandes d’audience du Président du Faso au profit des personnalités nationales ou étrangères.

La Direction générale du Protocole d’Etat »

**************************************************************

L'article de l'Evénement

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé