Aujourd'hui,
URGENT
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire

POLITIQUE

Dans cette déclaration, l’Union pour le progrès et le Changement (UPC), rend hommage à Jean-Baptiste Natama décédé ce dimanche 18 mars. Le parti de Zéphirin Diabré dit garder de l’homme « son courage politique exceptionnel et son sens de l’humanisme ».

« C’est avec une profonde tristesse que l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a appris le décès soudain de Son Excellence Monsieur Jean-Baptiste NATAMA, ce dimanche 18 mars 2018 à Ouagadougou. L’UPC présente ses sincères condoléances à la famille de l’illustre disparu, ainsi qu’à ses compagnons politiques. 

L’UPC garde de Jean-Baptiste NATAMA, son courage politique exceptionnel, son sens de l’humanisme, et ses succès diplomatiques qui font la fierté du Burkina Faso. L’homme avait également une grande proximité avec la jeunesse burkinabè et africaine.

Que Jean-Baptiste NATAMA repose en paix, sur la terre bénie du Burkina Faso qu’il a tant chéri! 

Ouagadougou, le 18 mars 2018

Pour le Bureau politique national de l’UPC

Le Porte-parole

Rabi YAMEOGO »

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir