Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

Image d'illustration

POLITIQUE

Le conseil des ministres s’est tenu en séance ordinaire, ce mercredi 14 mars 2018, sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kabore. Il a délibéré sur trois grands dossiers inscrits à son ordre du jour. En l’absence du porte-parole du gouvernement, c’est le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango qui a pris la parole pour le compte rendu du conseil des ministres du jour. Il avait à ses cotés, le secrétaire général du gouvernement, Stéphane Wenceslas Sanou.

-Au titre du ministère de l’économie et des finances, le ministre Sango a indiqué que le conseil a adopté un rapport sur la situation de mobilisation des ressources en faveur de la mise en œuvre du PNDES 2016-2020. « Le bilan de mobilisation fait ressortir un montant 2629,6 milliards FCFA soit un taux de mobilisation de 86% par rapport aux prévisions », a précisé le ministre Abdoul Karim Sango.

-Le deuxième grand dossier du conseil, selon le ministre en charge de la culture, a concerné le ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique. Le conseil, selon Abdoul Karim Sango, a marqué son accord pour la transmission à l’Assemblée nationale, du projet de loi portant code pénal. Il s’agit pour le gouvernement, a-t-il indiqué, de montrer son attachement aux questions de renforcement de l’Etat de droit et de renforcement de l’Etat démocratique. « Il faut mettre à la disposition des praticiens du droit et des justiciables, un code pénal actualisé et moderne pour une justice plus crédible, équitable, accessible et efficace », a souligné M. Sango.

-Au niveau du ministère en charge de l’administration, le conseil a adopté un projet de décret portant condition d’organisation du pèlerinage à la Mecque. Sur la base des expériences passées, le mandat du comité national du suivi du pèlerinage à la Mecque ayant pris fin, il s’est avéré nécessaire d’adopté un nouveau texte fondamental pour donner une base juridique permettant d’organiser plus efficacement le pèlerinage à la Mecque, a affirmé le ministre de la culture, des arts et du tourisme.

DCPM/Ministère de la communication et des relations avec le Parlement

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé