Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

POLITIQUE

Suspendu quelques heures après son ouverture le 27 février dernier à cause du retrait des avocats de la défense, le procès du putsch manqué de septembre 2015 reprendra le mercredi 21 mars prochain selon des sources judiciaires contactées par Fasozine.

Le procès du putsch manqué de septembre 2015 a débuté le mardi 27 février 2018 au tribunal militaire de Ouagadougou dont la salle d’audience avait été délocalisée pour la circonstance à la salle des banquets de Ouaga 2 000. 

Sitôt ouverte, l’audience du jour avait été suspendue car les avocats de la défense qui ont contesté la légalité du tribunal ont quitté la salle pour protester contre la décision du président du tribunal, Seydou Ouédraogo de poursuivre l’audience. L’audience s’était arrêtée au niveau du choix des accesseurs. 

Au total, 84 personnes, dont 66 militaires et 18 civils, devraient comparaitre pour s’expliquer sur les faits à eux reprochés. Parmi les 84 accusés, il y a les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé, cerveaux présumés du coup de force manqué de septembre 2015.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir