Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

POLITIQUE

Ceci est une déclaration de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) sur la double attaque du 2 mars à Ouagadougou

«Au nom de Dieu, le Clément et le Miséricordieux

Le vendredi 02 mars 2018, le Burkina Faso a encore été victime d’une double attaque armée à l’Etat-major général des armées et à l’Ambassade de France au Burkina Faso.

Encore une fois, ces odieuses attaques ont causé la mort de plusieurs personnes, fait des blessés et d’énormes dégâts de biens publics et privés.

La Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB), condamne fermement et ne cessera jamais de le faire, cette barbarie injustifiable.

La FAIB, présente ses condoléances aux familles des personnes décédées et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Notre faitière félicite les forces de défense et de sécurité pour la promptitude et l’efficacité de leur réaction.

Elle en appelle à l’union sacrée de tous les filles et fils du Burkina contre l’ennemi commun qui sème la désolation au Pays des hommes intègres et dans la sous-région. Les Burkinabè que nous sommes, ne désespérerons jamais du soutien de Dieu.

La Fédération implore Allah Le Tout Puissant pour la protection de notre chère patrie, lance un appel à la prière et à la lecture du Saint Coran sur toute l’étendue du territoire national pour la paix et la sécurité du Burkina Faso.

Puisse Allah le Tout Puissant bénir et protéger le Burkina Faso.»

Le Président du Présidium de la FAIB
Cheick Aboubacar Maïga II
Commandeur de l’Ordre national

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir