Aujourd'hui,
URGENT
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a visité les différentes infrastructures réalisées dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance ce samedi 10 décembre 2016 à Kaya. A l’issue de la visite, le chef de l’Etat a assuré que la délégation de Boulsa, ville de la région qui envisageait de boycotter le 11 décembre parce qu’elle s’estime délaissée, «sera belle et bien de la fête».



 La ville de Kaya qui abrite la célébration de la fête nationale 2016 a bénéficié de nombreuses infrastructures, tout comme les capitales régionales qui ont accueilli les précédentes commémorations. Ces réalisations s’inscrivent dans la volonté du gouvernement de «doter les villes moyennes d’infrastructures modernes socio-économiques, d’accueil, de sport et de loisir». Au total, ce sont plus de 23 milliards de FCFA qui ont été investis par le gouvernement et ses démembrements dans de nouvelles infrastructures dans la région du Centre-Nord.

Tour à tour, le chef de l’Etat a visité la Maison de la femme où sont logés les journalistes, la Maison de l’appelé, la Place de la Nation, le Village artisanal, la citée des forces-vives, le stade régional et l’université catholique de Kaya. Entre autres conseils de Roch Kaboré aux populations de la région, c’est de gérer correctement l’ensemble de ces infrastructures. En ce qui concerne les travaux complémentaires à faire, le président du Faso a rassuré que « le gouvernement prendra les dispositions pour qu’il y ait des infrastructures définitives et propres».

Sur le boycott de la fête par les ressortissants de Boulsa (ville située à 85 km de Kaya) pour n’avoir pas été associés aux préparatifs, Roch Marc Christian Kaboré répond: « Ce sont des problèmes locaux. Je recevrai la délégation de Boulsa cet après-midi et nous allons lever ces questions-là parce que c’est plus une question d’incompréhension».

Abel Azonhandé à Kaya

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé