Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

POLITIQUE

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), met quatre de ses militants à la porte à la suite du saccage mardi de biens appartenant à des opposants dans l’arrondissement 8 de la capitale du Burkina Faso, selon ce communiqué parvenu à Fasozine.

 

«Dans la matinée et l’après-midi du mardi 06 décembre 2016, des manifestations d’une extrême violence ont été perpétrées dans l’arrondissement n°8 de la commune de Ouagadougou à la suite d’un vote de défiance à l’encontre du maire dudit arrondissement.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès condamne avec énergie cette dérive barbare antidémocratique qui est aux antipodes des valeurs républicaines prônées et défendues par le Parti.Il exprime à toutes les personnes victimes de cette barbarie inqualifiable  sa sympathie et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés

Il invite par conséquent les autorités compétentes à rechercher, poursuivre et sanctionner selon la rigueur de la loi tous les auteurs et complices de ces actes ignobles.

Pour sa part, le Mouvement du Peuple pour le Progrès prendra toutes les mesures nécessaires afin que tout militant dont la responsabilité est avérée dans la commission de cette barbarie soit sanctionné conformément aux textes fondateurs du Parti.

Au demeurant, et à titre conservatoire, les personnes dont les noms suivent sont exclues du Parti.

Ce sont :

-          OUEDRAOGO Moussa, Secrétaire Général de la sous-section de l’Arrondissement n°8 ;

-          ZONGO Mahamadi, Responsable au Contrôle et à la médiation de la sous-section ;

-          ZONGO T. Omar, délégué du secteur n°36 ;

-          OUEDRAOGO Sada, Responsable des Anciens du secteur n°35.

 La direction nationale du Parti tient à rassurer les militants de sa fermeté sur le respect des valeurs de la démocratie, de la justice, des principes organisationnels et de la discipline.

Elle les invite par conséquent à la sérénité et la consolidation de l’esprit militant, afin de conforter le Mouvement du Peuple pour le Progrès dans la mise en œuvre des engagements pour lesquels le peuple lui a placé sa confiance. »

 

Démocratie – Egalité – Progrès

Ouagadougou, le 07/12/2016

Dr Salifou DIALLO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé