Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)

POLITIQUE

Réunis en session plénière mardi 6 décembre, les députés levé l’immunité parlementaire du député Salifou Sawadogo.

 

La justice militaire souhaite l’entendre sur son implication présumée dans le coup d’Etat du général Gilbert Diendéré en septembre 2015 contre les autorités de la Transition. Ce député du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir) aurait reçu de l’argent devant servir à la mobilisation des partisans du putsch, au saccage des domiciles de certains responsables politiques et de la société civile, etc.

Réunis en plénière lundi matin pour se pencher sur la question, les députés avaient d’abord décidé d’échanger avec la justice militaire avant de se décider.  Mardi, ils ont voté à 86 voix pour cette levée, 33 contre et 4 bulletins nuls sur 123.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir