Aujourd'hui,
URGENT
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire

POLITIQUE

Les Burkinabè désirant se rendre en Mauritanie n’ont plus besoin de visa.

Si l’on en croit en effet un communiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération de Mauritanie en date du 9 janvier 2018 et relayé par le ministère burkinabè de la sécurité, le visa imposé aux citoyens burkinabè désirant entrer en Mauritanie est supprimé. 

«Le gouvernement de la République Islamique de Mauritanie a décidé le 5 janvier 2018 de supprimer les visas d’entrée en Mauritanie qui étaient imposés aux ressortissants du Tchad et du Burkina Faso», stipule le communiqué. Cette mesure entre  dans le cadre du G5 Sahel.

«Cette décision s’appliquait déjà à ceux du Mali et du Niger», rappelle le document.

Créé le 16 Février 2014 à Nouakchott, le G5 Sahel regroupe cinq pays du Sahel: le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Il a pour objectif, entre autres, de garantir des conditions de développement et de sécurité dans l’espace des pays membres, d’offrir un cadre stratégique d’intervention permettant d’améliorer les conditions de vie des populations et de promouvoir un développement régional inclusif et durable.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir