Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

POLITIQUE

Arrivé à Ouagadougou ce mercredi 10 janvier dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié de 72 heures, le Prince Albert II de Monaco a été reçu en audience ce jeudi 11 janvier 2018 au palais de Kosyam par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. L’entretien entre les deux chefs d’Etat ont  porté sur le renforcement de la coopération bilatérale entre le Burkina et la principauté de Monaco.

Le couple princier a été accueilli au palais présidentiel par le couple présidentiel Roch et Sika Kaboré. Après les salutations d’usages, le Prince Albert II de Monaco a reçu les honneurs militaires avant l’exécution des hymnes des deux pays. 

A l’issue de cet acte, les deux chefs d’Etat ont un tête-à-tête  au cours duquel rien n’a filtré. Selon certaines indiscrétions, les deux hommes ont échangé sur l’état de la coopération bilatérale  vielle de plus de 12 ans entre la Principauté et le Burkina Faso. Les domaines de coopération sont : la protection civile, l’éducation, la santé, et le soutien aux micro-entrepreneurs.

Après l’audience, les deux ministres des affaires étrangères ont procédé à l’ouverture des travaux de la 2e Session de la Commission bilatérale de coopération entre le Burkina Faso et la Principauté de Monaco. Cette réunion a eu pour objectif de faire le bilan de l'exécution des projets financés par Monaco à l’image du centre de formation polyvalente de Loumbila d’un coût de 3 milliards de F Cfa et d'examiner de nouveaux projets.

Ce jeudi 11 janvier, dans la soirée, il a effectué une visite à la première compagnie de la Brigade nationale des Sapeurs pompiers sis à Ouagadougou. Ce vendredi, dernier jour de sa visite, il inaugurera le centre de formation polyvalente de Loumbila.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir