Aujourd'hui,
URGENT
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)
11-décembre: "je renouvelle mon appel à une trêve sociale et à une union sacrée autour des FDS pour vaincre le terrorisme"(Roch Kaboré) 
Politique: le candidat du CDP pour la présidentielle de 2020 connu d'ici le 31 janvier prochain
Algérie: les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés pour corruption
Burkina: le gouvernement et le MCC ont signé le 6 décembre 2019 à Ouagadougou l’aide-mémoire du second compact
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 

POLITIQUE

Le colonel Auguste Denise Barry, ministre en charge de la Sécurité de Blaise Compaoré et de la Transition, est inculpé pour complot, incitation à la commission d'acte contraire à la discipline et au devoir, selon ce communiqué du Parquet militaire.

«Le Procureur militaire informe l'opinion nationale et internationale que suite à une dénonciation de personnes avec lesquelles le Colonel Barry Auguste Denise Bernard Marie Hamidou a interagi, ce dernier a été interpellé le vendredi 29 décembre 2017 par la Compagnie de Gendarmerie de Ouagadougou, pour des faits de présomption d'atteinte à la sureté de l'Etat.

Il a été déféré au Parquet Militaire le mercredi 03 janvier 2018 à 12 heures. L’ouverture d’une information judiciaire a été requise contre lui et tous autres des chefs de complot et d’incitation à la Commission d’acte contraire à la discipline et au devoir sur le fondement des articles 109 du code pénal et 207 du code de Justice Militaire le même jour auprès d’un juge d’instruction militaire. Une importante somme d’argent a été saisie et mise sous-main de justice.

Entendu le 04 janvier 2018 en première comparution, il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt.

Par ailleurs les investigations suivent leur cours. Le Parquet Militaire tient à rassurer les populations et les invite à vaquer paisiblement à leurs occupations tout en collaborant avec les enquêteurs.»

Ouagadougou, le 5 janvier 2018
Le Parquet Militaire

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé