Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D
Burkina: Le Syndicat des travailleurs de la Santé humaine et animale annonce une grève d’avertissement de 24 heures le 31 janvier
Politique: Le groupe parlementaire du CDP  a promis revenir sur le code électoral de 2015 qui a exclu leur président Eddie Komboigo
Liberia: la présidente sortante, Ellen Sirleaf exclue pour avoir «violé la Constitution du parti» (RFI)
Djibo: les populations ont marché pour exiger la libération du Dr Ken Elliot enlevé il y a deux ans de cela 
Burkina: La direction des impôts devra mobiliser la somme de 918 milliards de F CFA au profit du budget de l'Etat

POLITIQUE

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a visité ce mercredi 27 décembre 2017, en milieu d’après-midi, le site de production des titres de transport (cartes grises, permis de conduire) basé au sein de la Direction générale des Transports Terrestres et Maritimes (DGTTM) à Ouagadougou.

Cette visite du centre de production s’est déroulée en présence du ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, Monsieur Simon COMPAORE et du ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Monsieur Souleymane SOULAMA.

C’est un secret de polichinelle, la contrefaçon et la fraude des titres de transport (permis de conduire, cartes grises) du fait du développement des moyens informatiques ainsi que les délits de fuite en cas d’accident ou de non-respect du code de la route sont de plus en plus récurrents au Burkina Faso. 

C’est donc pour réduire ces actes d’incivisme que le gouvernement a décidé de changer les titres de transport et de ré-immatriculer les véhicules. Au total, ce sont environ 3 300 000 permis de conduire et de cartes grises qui sont concernés d’ici à 2021. 

«Cela est important pour tout le monde, aussi bien pour les individus que pour les services des douanes. C’est pourquoi je me réjouis aujourd’hui d’avoir été le premier à avoir mon permis sécurisé en espérant que dans les prochains jours, l’ensemble du peuple burkinabè, pour ceux qui ont des permis de conduire et des cartes grises, viendra s’enrôler et cela sur tout le territoire burkinabè puisque vous avez des sections mobiles qui vont sortir et qui vont permettre aux uns et aux autres de renouveler progressivement leurs différentes pièces de transport », a dit le chef de l’Etat burkinabè à l’issue de sa visite. 

Le Président Roch Marc Christian KABORE a saisi l’opportunité pour féliciter l’ensemble du personnel du ministère en charge des Transports et la société française Oberthur avec qui le gouvernement travaille dans le cadre du Partenariat Public-Privé (PPP) pour la réalisation de cet important projet d’un coût de 15 milliards 319 millions 133 mille 695 F CFA.

 

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir