Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

POLITIQUE

Les travaux du deuxième Conseil d'Administration du Secteur Ministériel(CASEM) 2017, du Ministère de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation ont débuté ce vendredi matin dans la salle de conférence du Conseil régional de Kaya.

Plus de 200 cadres de l'administration centrale et déconcentrée du MATD prennent part à cette session qui se tient sous le thème "la mise en oeuvre du cycle 3 de la Décentralisation: Enjeux et perspectives".

Au menu de la rencontre, communication et échanges sur le thème du CASEM, la présentation du projet de rapport d'activités 2017 et du programme d'activités 2018. C'est le Ministre de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, qui a présidé la cérémonie d'ouverture de la rencontre en présence du Secrétaire d'État chargé de la Décentralisation, Alfred Gouba et des autorités régionales.

Dans son allocution, le ministre a indiqué que ce deuxième CASEM intervient dans un contexte politique ou les exigences stratégiques et opérationnelles ont commandé la scission du MATDSI en deux ministères. Il a félicité les acteurs pour les résultats déjà engrangés, malgré une année difficile marquée entres autres par la mise en oeuvre tardive des crédits budgétaires suite à cette scission.

Sur le thème, Siméon Sawadogo a précisé que "Ce cadre donne l'opportunité tout en échangeant sur les performances réalisées par notre ministère au titre du troisième trimestre de l'année 2017, d'affuter nos armes pour les défis qui nous attendent en 2018."

Au titre des défis, on peut citer entre autres, la mise en oeuvre des nouveaux référentiels de la décentralisation, l'organisation de l'administration du territoire, l'accompagnement technique et financier des collectivités territoriales.

DCPM/MATD

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir