Aujourd'hui,
URGENT
Guinée: Ibrahima Kassory Fofana nommé Premier ministre (RFI)
Ragnongo: une trentaine de personnes interpellées pour les besoins de l'enquête judiciaire ouverte par le procureur du Faso
Ragnongo: une enquête a été ouverte par le procureur du Faso suite à l'opération menée ce 22 mai par les forces de sécurité
Ouagadougou: 3 présumés terroristes abattus, 1 capturé et plusieurs armements saisis par la gendarmerie nationale à Ragnongo
Ouagadougou: des assaillants ont été neutralisés ce 22 mai 2018 par les forces de sécurité dans un quartier périphérique de la ville 
Burkina: la Coodination des syndicats du ministère de l'économie et des finances (CS-MEF) empêchée de tenir son piquet de grève (CGT-B)
Mali: au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina Faso (RFI)
Afrique: le Zimbabwe a postulé pour rejoindre le Commonwealth qu’il avait quitté au début des années 2000
Burkina: Human Rights Watch dénonce des meurtres commis par des terroristes et l’armée burkinabè(rapport)
Burkina: un soldat de la GSPR tue sa copine avant de se suicider, une enquête ouverte par la gendarmerie 

POLITIQUE

Le gouvernement a pris la décision de dissoudre le conseil municipal de Saponé - située à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou- ce jeudi 14 décembre 2017, a annoncé le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, à l’issue du conseil des ministres.

Siméon Sawadogo -dont les propos sont relayés par la direction de la communisation du ministère en charge de la Communication- a déclaré que le conseil des ministres a adopté un projet de décret qui dissout le conseil municipal de Saponé.

Le ministre explique ensuite que, compte tenu des difficultés de fonctionnement dudit conseil, il devenait impératif de le dissoudre. «Nous avons tenté d’inciter le dialogue et des échanges avec les protagonistes mais nous n’avons pas réussi. Voilà pourquoi, conformément donc à l’article 251 et au titre 152 du code général des collectivités territoriales qui stipule qu’en cas de dysfonctionnement grave pouvant porter à l’intégrité et à la cohésion sociale, un conseil municipal peut être dissout, celui de Saponé a été dissous», a précisé Siméon Sawadogo.

Le gouvernement compte nommer un délégué spécial jusqu’à la fin du mandat du conseil municipal. «Le gouvernement invite les protagonistes et l’ensemble de la population au calme et à la responsabilité car nous avons encore le temps d’échanger et de trouver des formules pour le développement de la commune de Saponé», a souligné Siméon Sawadogo.

A cause d’un conflit né de l’installation du conseil municipal, la commune de Saponé connaît des difficultés de fonctionnement.

Au petit matin du 8 décembre 2017, la mairie cette commune rurale a été ravagée par un incendie qui a consumé du matériel de bureau et des documents.

C’est la deuxième dissolution du conseil municipal de cette commune: il avait été dissous par le conseil des ministres du 1er mars 2017 en raison de tensions entre conseillers de l’opposition et du parti au pouvoir. Les élections avaient été reprises le 28 mai courant.

Cette fois, le gouvernement semble vouloir siffler la fin de la récréation…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé