Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

POLITIQUE

Gaoua la cité du Bafuji, a eu droit à sa fête du 11 décembre ce lundi 11 décembre 2017. Si le visage de la ville de Gaoua a connu un net changement à l’occasion de cette célébration du 57e anniversaire de l’Indépendance du Burkina, les avis des populations sont cependant partagés.


Zakaria Camara, élève administrateur des affaires sociales

«Cette fête est la bienvenue ici à Gaoua. Nous avons bénéficié de beaucoup d’infrastructures et cela va booster le développement de la localité. Les natifs de cette région n’ont pas l’habitude de construire et les nombreuses maisons construites bénéficieront à cette population.»

Une ressortissante sous couvert de l’anonymat

«je ne suis pas satisfaite de l’organisation du défilé. Nous aurions aimé voir nos populations défiler avec nos richesses culturelles telles que les flèches. Mais nous avons l’impression que tout a été modernisé. Alors que la région du Sud-Ouest a ses réalités. C’est comme si on avait déporté Ouagadougou sur Gaoua. Mais sur le plan des infrastructures, il n’y a rien à dire parce que nous sommes satisfait.»

Kader Touré, étudiant en stage en économie

«Je suis vraiment impressionné par les nouvelles infrastructures. Cela apportera beaucoup dans les échanges commerciaux. Gaoua a également bénéficié d’une bonne visibilité à cette occasion et c’est l’occasion de dire merci aux autorités qui ont eu cette belle initiative. Gaoua a aussi bénéficié de nouveaux lampadaires et cela est très important.»

Philippe Kambou, commerçant

«Je suis vraiment touché parce que c’est la première fois que je vie un tel évènement à Gaoua. Je reviens comme ça d’un voyage et je suis agréablement surpris par le changement de ma ville. Je peux comparer Gaoua aujourd’hui à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.» 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé