Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)

POLITIQUE

Gaoua la cité du Bafuji, a eu droit à sa fête du 11 décembre ce lundi 11 décembre 2017. Si le visage de la ville de Gaoua a connu un net changement à l’occasion de cette célébration du 57e anniversaire de l’Indépendance du Burkina, les avis des populations sont cependant partagés.


Zakaria Camara, élève administrateur des affaires sociales

«Cette fête est la bienvenue ici à Gaoua. Nous avons bénéficié de beaucoup d’infrastructures et cela va booster le développement de la localité. Les natifs de cette région n’ont pas l’habitude de construire et les nombreuses maisons construites bénéficieront à cette population.»

Une ressortissante sous couvert de l’anonymat

«je ne suis pas satisfaite de l’organisation du défilé. Nous aurions aimé voir nos populations défiler avec nos richesses culturelles telles que les flèches. Mais nous avons l’impression que tout a été modernisé. Alors que la région du Sud-Ouest a ses réalités. C’est comme si on avait déporté Ouagadougou sur Gaoua. Mais sur le plan des infrastructures, il n’y a rien à dire parce que nous sommes satisfait.»

Kader Touré, étudiant en stage en économie

«Je suis vraiment impressionné par les nouvelles infrastructures. Cela apportera beaucoup dans les échanges commerciaux. Gaoua a également bénéficié d’une bonne visibilité à cette occasion et c’est l’occasion de dire merci aux autorités qui ont eu cette belle initiative. Gaoua a aussi bénéficié de nouveaux lampadaires et cela est très important.»

Philippe Kambou, commerçant

«Je suis vraiment touché parce que c’est la première fois que je vie un tel évènement à Gaoua. Je reviens comme ça d’un voyage et je suis agréablement surpris par le changement de ma ville. Je peux comparer Gaoua aujourd’hui à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.» 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir