Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D
Burkina: Le Syndicat des travailleurs de la Santé humaine et animale annonce une grève d’avertissement de 24 heures le 31 janvier
Politique: Le groupe parlementaire du CDP  a promis revenir sur le code électoral de 2015 qui a exclu leur président Eddie Komboigo
Liberia: la présidente sortante, Ellen Sirleaf exclue pour avoir «violé la Constitution du parti» (RFI)
Djibo: les populations ont marché pour exiger la libération du Dr Ken Elliot enlevé il y a deux ans de cela 
Burkina: La direction des impôts devra mobiliser la somme de 918 milliards de F CFA au profit du budget de l'Etat

POLITIQUE

Gaoua la cité du Bafuji, a eu droit à sa fête du 11 décembre ce lundi 11 décembre 2017. Si le visage de la ville de Gaoua a connu un net changement à l’occasion de cette célébration du 57e anniversaire de l’Indépendance du Burkina, les avis des populations sont cependant partagés.


Zakaria Camara, élève administrateur des affaires sociales

«Cette fête est la bienvenue ici à Gaoua. Nous avons bénéficié de beaucoup d’infrastructures et cela va booster le développement de la localité. Les natifs de cette région n’ont pas l’habitude de construire et les nombreuses maisons construites bénéficieront à cette population.»

Une ressortissante sous couvert de l’anonymat

«je ne suis pas satisfaite de l’organisation du défilé. Nous aurions aimé voir nos populations défiler avec nos richesses culturelles telles que les flèches. Mais nous avons l’impression que tout a été modernisé. Alors que la région du Sud-Ouest a ses réalités. C’est comme si on avait déporté Ouagadougou sur Gaoua. Mais sur le plan des infrastructures, il n’y a rien à dire parce que nous sommes satisfait.»

Kader Touré, étudiant en stage en économie

«Je suis vraiment impressionné par les nouvelles infrastructures. Cela apportera beaucoup dans les échanges commerciaux. Gaoua a également bénéficié d’une bonne visibilité à cette occasion et c’est l’occasion de dire merci aux autorités qui ont eu cette belle initiative. Gaoua a aussi bénéficié de nouveaux lampadaires et cela est très important.»

Philippe Kambou, commerçant

«Je suis vraiment touché parce que c’est la première fois que je vie un tel évènement à Gaoua. Je reviens comme ça d’un voyage et je suis agréablement surpris par le changement de ma ville. Je peux comparer Gaoua aujourd’hui à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.» 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir