Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats

POLITIQUE

Gaoua la cité du Bafuji, a eu droit à sa fête du 11 décembre ce lundi 11 décembre 2017. Si le visage de la ville de Gaoua a connu un net changement à l’occasion de cette célébration du 57e anniversaire de l’Indépendance du Burkina, les avis des populations sont cependant partagés.


Zakaria Camara, élève administrateur des affaires sociales

«Cette fête est la bienvenue ici à Gaoua. Nous avons bénéficié de beaucoup d’infrastructures et cela va booster le développement de la localité. Les natifs de cette région n’ont pas l’habitude de construire et les nombreuses maisons construites bénéficieront à cette population.»

Une ressortissante sous couvert de l’anonymat

«je ne suis pas satisfaite de l’organisation du défilé. Nous aurions aimé voir nos populations défiler avec nos richesses culturelles telles que les flèches. Mais nous avons l’impression que tout a été modernisé. Alors que la région du Sud-Ouest a ses réalités. C’est comme si on avait déporté Ouagadougou sur Gaoua. Mais sur le plan des infrastructures, il n’y a rien à dire parce que nous sommes satisfait.»

Kader Touré, étudiant en stage en économie

«Je suis vraiment impressionné par les nouvelles infrastructures. Cela apportera beaucoup dans les échanges commerciaux. Gaoua a également bénéficié d’une bonne visibilité à cette occasion et c’est l’occasion de dire merci aux autorités qui ont eu cette belle initiative. Gaoua a aussi bénéficié de nouveaux lampadaires et cela est très important.»

Philippe Kambou, commerçant

«Je suis vraiment touché parce que c’est la première fois que je vie un tel évènement à Gaoua. Je reviens comme ça d’un voyage et je suis agréablement surpris par le changement de ma ville. Je peux comparer Gaoua aujourd’hui à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.» 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé