Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 

POLITIQUE

Gaoua la cité du Bafuji, a eu droit à sa fête du 11 décembre ce lundi 11 décembre 2017. Si le visage de la ville de Gaoua a connu un net changement à l’occasion de cette célébration du 57e anniversaire de l’Indépendance du Burkina, les avis des populations sont cependant partagés.


Zakaria Camara, élève administrateur des affaires sociales

«Cette fête est la bienvenue ici à Gaoua. Nous avons bénéficié de beaucoup d’infrastructures et cela va booster le développement de la localité. Les natifs de cette région n’ont pas l’habitude de construire et les nombreuses maisons construites bénéficieront à cette population.»

Une ressortissante sous couvert de l’anonymat

«je ne suis pas satisfaite de l’organisation du défilé. Nous aurions aimé voir nos populations défiler avec nos richesses culturelles telles que les flèches. Mais nous avons l’impression que tout a été modernisé. Alors que la région du Sud-Ouest a ses réalités. C’est comme si on avait déporté Ouagadougou sur Gaoua. Mais sur le plan des infrastructures, il n’y a rien à dire parce que nous sommes satisfait.»

Kader Touré, étudiant en stage en économie

«Je suis vraiment impressionné par les nouvelles infrastructures. Cela apportera beaucoup dans les échanges commerciaux. Gaoua a également bénéficié d’une bonne visibilité à cette occasion et c’est l’occasion de dire merci aux autorités qui ont eu cette belle initiative. Gaoua a aussi bénéficié de nouveaux lampadaires et cela est très important.»

Philippe Kambou, commerçant

«Je suis vraiment touché parce que c’est la première fois que je vie un tel évènement à Gaoua. Je reviens comme ça d’un voyage et je suis agréablement surpris par le changement de ma ville. Je peux comparer Gaoua aujourd’hui à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.» 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé