Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (Synatrad) a été reçu ce mardi 5 décembre 2017 en audience par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Au menu des échanges : l’amélioration des conditions de vie et de travail des douaniers.

Le huis clos entre les douaniers et le chef du gouvernement a duré plus de deux heures. A sa sortie d’audience, Mathias Kadiogo, le secrétaire général du Synatrad, a indiqué que les échanges ont porté sur l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Aussi, cette rencontre avec le chef du gouvernement s’inscrit dans la suite de leur rencontre du 21 septembre dernier.

« C’est une suite de celle que nous avons eu avec le Premier ministre le 21 septembre dernier portant sur les conditions de vie et de travail. Aujourd’hui il était question des conditions de travail (…) Nous avons essayé de scruter les dossiers afin de voir comment nous pouvons  parvenir  à accomplir les missions que le gouvernement voudrait bien confier à la douane pour cette fin d’année et l’année 2018 » a indiqué M. Kadiogo.

Pour ce dernier, qui a refusé de dévoiler les grands points des négociations, les discussions avec le gouvernement évoluent sauf qu’elles n’ont pas été bouclées ce mardi. De ce fait, ses camarades et lui reviendront une prochaine fois pour essayer de poursuivre les concertations. Et c’est à cette prochaine audience, qu’il a promis de communiquer davantage les points sur lesquels il y a eu entente.

En rappel, le jeudi 21 septembre 2017, à l’issue de leur rencontre avec le Premier ministre, Mathias Kadiogo avait indiqué que l’un des points essentiels de leur grief était la prise des textes d’applications relatifs au statut particulier de la douane  adopté en 2015. Il avait expliqué que la prise de ses textes d’application allait permettre aux douaniers, d’être à l’aise dans leur travail et d’être aussi équipés et mieux outillés.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir