Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

POLITIQUE

Le président de la République française, Emmanuel Macron est arrivé ce lundi 27 novembre 2017 peu avant 23 heures à Ouagadougou où il effectue une visite officielle de 72 heures. Après les salutations d’usage, le chef de l’Etat français a eu un bref échange avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. A l’issue de cet acte, il a livré à la presse, les enjeux de sa visite en terre burkinabè.

Le choix du Burkina Faso comme premier pays de sa tournée africaine n’est pas fortuit. En effet, selon Emmanuel Macron, «le Burkina Faso est l’emblème de l’aspiration démocratique de la jeunesse africaine» car ce qui s’est passé à Ouagadougou en 2014 constitue un symbole. Et à l’en croire, sa visite a pour but de rendre hommage à la vitalité de la jeunesse burkinabè.

«Cette vitalité démocratique, cette vitalité de la jeunesse du Faso, c’est aussi ce visage du continent africain que nous voulons voir. Je voulais rendre hommage à tous cela en faisant de Ouagadougou, la première étape de ma tournée africaine.  C’est aussi un symbole, c’est aussi pour marquer justement une nouvelle étape de notre relation non seulement avec votre pays mais avec tout un continent» a dit Emmanuel Macron.

Au programme de cette visite officielle le président français  se rendra ce mardi 28 novembre 2017 au palais présidentiel de Kosyam pour un entretien avec son homologue Roch Kaboré et à  l’université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo pour y prononcer son discours de politique africaine.

« J’exposerai à l’université la manière que j’espère refonder l’amitié profonde qui doit nous unir (…) Nous avons beaucoup de choses à faire et une nouvelle histoire à écrire» a laissé entendre le président français.

Outre le discours sur sa politique africaine, le président Macron se rendra à l’école primaire lagem-taaba de la patte d’oie et inaugurera la centrale solaire de Zagtouli le mercredi 29 novembre.

Après François Mitterrand en 1986, jacques Chirac en 1996, Emmanuel Macron est le troisième président français à se rendre à Ouagadougou. Notons qu’il est le deuxième après François Mitterrand à entamer une visite officielle à Ouagadougou.

  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir