Aujourd'hui,
URGENT
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé
Burkina: l'Assemblée nationale va financer la construction du siège du CFOP (Alassane Bala Sakandé)

POLITIQUE

On en sait un peu plus sur la prochaine visite officielle du président la République française, Emmanuel Macron au Burkina Faso. Les grands axes de son séjour ont été dévoilés ce lundi 20 novembre à Ouagadougou au cours d’une rencontre entre le staff de la présidence du Faso et les médias burkinabè. 

Son séjour jour se tient sur trois jours axés en cinq points essentiels. Emmanuel Macron foulera le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou le lundi 27 novembre prochain aux environs de 22 heures. Il y dévoilera l’objet de sa visite en terre burkinabè avant de regagner son site d’hébergement.

Le lendemain mardi 28 novembre, il sera accueilli officiellement au palais présidentiel de Kosyam par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Après les honneurs militaires, les deux chefs d’Etats vont avoir un tête à tête. A l’issue de cette audience, les deux présidents donneront un bref point de presse. L’acte de cette visite sera retransmis en direct sur les antennes de la Radiodiffusion Télévision du Burkina(RTB).

Du Palais présidentiel, il se rendra à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki Zerbo pour la déclaration principale suivie de questions réponses avec les étudiants. Dans l’après midi, il se rendra tour à tour à l’école Lagmtaaba située à la Patte d’oie et à la centrale solaire de Zagtouli où il procédera à son inauguration. Son départ est prévu pour le 29 novembre dans la matinée.

En rappel, cela fait 31 ans qu’un chef d’Etat français n’était pas venu à Ouagadougou dans le cadre d’une visite officielle. La dernière visite officielle (François Mitterrand) remonte au 17 novembre 1986. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé