Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

POLITIQUE

Les populations de la commune rurale de Mossodougou, 40 km au nord de Banfora, dans la Comoé, reprochent beaucoup de choses à leur maire Dr Dominique Sourabié. Pour exiger de la tutelle des sanctions, ils ont pris les devants en mettant le maire et son équipe dehors, avec des menaces de mort si il y remettait les pieds.

Cette tension, selon les manifestants, émane, entre autre, de la volonté de ces derniers de voir le maire abandonné son projet de  destruction d’un verger pour construire une école.

Les frondeurs, menés par le mouvement «Citoyen y’en a marre», ont précédé, après une marche, à la  fermeture les locaux de la mairie le vendredi 3 novembre 2017.

En changeant les serrures de la porte centrale de la mairie,  les frondeurs, selon Ousmane Hébié coordonnateur du mouvement «Citoyen y’en a marre»,  ont mis ainsi à exécution leurs menaces proférées lors de la marche meeting du vendredi 16 juin dernier.

Très déterminés, les manifestants sont restés sourd à la médiation du préfet et des chefs coutumiers.

La gendarmerie de Moussodougou, qui pour la circonstance, a reçu du renfort, a réussi à récupérer les clés des locaux abritant la mairie. Et assure la sécurité des lieux toujours fermés.   

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir