Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

POLITIQUE

La Cour d'appel de Paris a décidé le maintien en liberté de François Compaoré, poursuivi pour son implication présumée dans l'affaire Norbert Zongo, un journaliste assassiné en 1998 alors qu’enquêtait sur la mort du chauffeur du frère cadet de Blaise Compaoré.

L’ex conseiller à la présidence avait été arrêté dimanche à son arrivée en France, en vertu d'un mandat d'arrêt international délivré par le Burkina Faso.

Pendant la durée de l’examen de la demande d’extradition formulée par le Burkina Faso, il ne pourra cependant pas quitter le territoire français sans une autorisation spéciale.

«Il ne pourra pas sortir du territoire français. Pour qu’il sorte, il faut qu’il en effectue une demande spéciale à la chambre de l’instruction. Et tout laisse à penser que la chambre de l’instruction l’accepterait. C’est une procédure classique quand on est dans une procédure extraditionnelle car la procédure n’est pas terminée aujourd’hui. Il faut que le Burkina Faso maintenant nous fasse valoir sa demande extraditionnelle : quel fondement ? Quel texte ? Quelle règle de prescription, etc. Cette demande qui devra arriver dans les 20 jours ici à Paris sera examinée à nouveau par la justice française», explique Maitre Pierre-Olivier Sur, l'avocat de François Compaoré.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir