Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

POLITIQUE

La Cour d'appel de Paris a décidé le maintien en liberté de François Compaoré, poursuivi pour son implication présumée dans l'affaire Norbert Zongo, un journaliste assassiné en 1998 alors qu’enquêtait sur la mort du chauffeur du frère cadet de Blaise Compaoré.

L’ex conseiller à la présidence avait été arrêté dimanche à son arrivée en France, en vertu d'un mandat d'arrêt international délivré par le Burkina Faso.

Pendant la durée de l’examen de la demande d’extradition formulée par le Burkina Faso, il ne pourra cependant pas quitter le territoire français sans une autorisation spéciale.

«Il ne pourra pas sortir du territoire français. Pour qu’il sorte, il faut qu’il en effectue une demande spéciale à la chambre de l’instruction. Et tout laisse à penser que la chambre de l’instruction l’accepterait. C’est une procédure classique quand on est dans une procédure extraditionnelle car la procédure n’est pas terminée aujourd’hui. Il faut que le Burkina Faso maintenant nous fasse valoir sa demande extraditionnelle : quel fondement ? Quel texte ? Quelle règle de prescription, etc. Cette demande qui devra arriver dans les 20 jours ici à Paris sera examinée à nouveau par la justice française», explique Maitre Pierre-Olivier Sur, l'avocat de François Compaoré.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé