Aujourd'hui,
URGENT
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»

POLITIQUE

Dans ce communiqué, le Regroupement des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina (RSSAC), invite l’ensemble des commerçants du Burkina à vaquer à leurs activités le samedi 21 octobre 2017, jour du meeting annoncé du Cadre d’expression démocratique (CED). Par ailleurs, le RSSAC tiens pour responsables, les organisateurs de cette manifestation pour tous désagréments de leurs activités commerciales.


Nous regroupement des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina, suivons avec un grand intérêt le comportement de certains acteurs de la société civil appelant à des manifestations sans autorisation des autorités compétentes ;

nous profitons de l’occasion pour interpeler l’autorités à la protection et à la sécurisation de nos biens et nos lieux de travail (marchés et yaars, boutiques sur rue etc…) et nous invitions nos camarades commerçants à vaquer à leur occupations sans provocation, parce que nous avons subi beaucoup de pertes de toutes genres, dégâts matériels et financières depuis l’insurrection, au putsch manqué de 2O15 jusqu’aux incendies des différents marchés et aux  attaques terroristes pour ne citer que cela.
Notre préoccupations c’est d’évités toutes perturbations dans notre économie qui a du mal à démarrer.

Nous tiendrons responsables les organisateurs de cette manifestation pour tous désagréments de nos activités commerciales. 
Nous soutenons le gouvernement dans la lutte contre l’insécurité, le terrorisme et la réalisation de son programme national de développement économique et sociale pour la relance de l’économie Burkinabè     

Ont signés membres du regroupement

DABO Moussa                         ILBOUDO Saidou                         NIKIEMA Salifou    

                           ZANGRE Saidou                                SANFO Mahamadou

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé