Aujourd'hui,
URGENT
Mali: le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans revendique l'attaque contre le camp de la Minusma et de Barkhane
Asie: la Corée du Nord annonce la fin de ses essais nucléaires et balistiques (RFI)
Ouagadougou: 6 morts dans une bousculade à l'issue d'un prêche d'un prédicateur musulman
Football: le Français Arsène Wenger va quitter le club anglais d'Arsenal cet été, après vingt-deux saisons
Burkina: le président du Faso a reçu ce jeudi 19 avril les lettres de créances de 15 nouveaux ambassadeurs
Cuba: Miguel Díaz-Canel a été élu ce 19 avril 2018 nouveau président succédant à Raul Castro
Sahel: 216 établissements fermés dont 60 dans la région du Nord soit 20.000 élèves et 895 enseignants hors des classes
Afrique: 8 millions de personnes en insécurité alimentaire en Afrique de l'ouest (RFI)
Nahouri: la police saisit 750 kg de produits prohibés
11-Décembre: «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» est le thème retenu pour l'édition 2018

POLITIQUE

Dans ce communiqué, le Regroupement des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina (RSSAC), invite l’ensemble des commerçants du Burkina à vaquer à leurs activités le samedi 21 octobre 2017, jour du meeting annoncé du Cadre d’expression démocratique (CED). Par ailleurs, le RSSAC tiens pour responsables, les organisateurs de cette manifestation pour tous désagréments de leurs activités commerciales.


Nous regroupement des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina, suivons avec un grand intérêt le comportement de certains acteurs de la société civil appelant à des manifestations sans autorisation des autorités compétentes ;

nous profitons de l’occasion pour interpeler l’autorités à la protection et à la sécurisation de nos biens et nos lieux de travail (marchés et yaars, boutiques sur rue etc…) et nous invitions nos camarades commerçants à vaquer à leur occupations sans provocation, parce que nous avons subi beaucoup de pertes de toutes genres, dégâts matériels et financières depuis l’insurrection, au putsch manqué de 2O15 jusqu’aux incendies des différents marchés et aux  attaques terroristes pour ne citer que cela.
Notre préoccupations c’est d’évités toutes perturbations dans notre économie qui a du mal à démarrer.

Nous tiendrons responsables les organisateurs de cette manifestation pour tous désagréments de nos activités commerciales. 
Nous soutenons le gouvernement dans la lutte contre l’insécurité, le terrorisme et la réalisation de son programme national de développement économique et sociale pour la relance de l’économie Burkinabè     

Ont signés membres du regroupement

DABO Moussa                         ILBOUDO Saidou                         NIKIEMA Salifou    

                           ZANGRE Saidou                                SANFO Mahamadou

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Lors de son discours sur la situation de la Nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 devant la représentation nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis la fin des délestages d’électricité pour 2019. A-t-il les moyens de tenir promesse?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé