Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

POLITIQUE

Pour appuyer les forces armées des pays partenaires de la bande sahélo saharienne dans leurs actions de lutte contre les groupes armés terroristes, la France a décidé d’équiper la force conjointe du G5 Sahel à hauteur de 8 millions d’euros (5 milliards de FCFA) de matériel. Dans ce cadre, et afin de répondre au besoin exprimé par les forces burkinabè, l’ambassadeur de France a remis du matériel militaire au bataillon qui sera déployé dans le nord du pays.

Le 17 octobre 2017, M. Xavier Lapeyre de Cabanes a ainsi remis au général Sadou, Chef d’état-major des armées burkinabè, 13 pick-up, 2 camions de transport à six roues motrices, deux camions de transport de 3,5 tonnes, une dépanneuse, 13 mitrailleuses de 12,7 mm, 13 postes de transmission et du matériel de vie en campagne (tentes, lits, douches solaires, etc.).

La France procèdera prochainement à de nouvelles livraisons de matériels au profit de ce bataillon burkinabé du G5, notamment des détecteurs de mines, des casques et gilets pare-balles, des combinaisons anti-IED, du matériel de déminage et des moyens de transmission.

Le ministère des armées français poursuit par ailleurs sa coopération bilatérale avec les forces armées nationales burkinabè dans le domaine des équipements. La force Barkhane appuie également l’action de l’armée burkinabè dans le cadre de la lutte contre les groupes armés terroristes, notamment au travers du partenariat militaire opérationnel (opération coordonnées ou conjointes).

L’ensemble de ces initiatives s’inscrit dans le cadre de l’action de la France pour renforcer la capacité de ses partenaires de la région sahélo-saharienne à lutter ensemble contre la menace terroriste.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir