Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

POLITIQUE

Pour appuyer les forces armées des pays partenaires de la bande sahélo saharienne dans leurs actions de lutte contre les groupes armés terroristes, la France a décidé d’équiper la force conjointe du G5 Sahel à hauteur de 8 millions d’euros (5 milliards de FCFA) de matériel. Dans ce cadre, et afin de répondre au besoin exprimé par les forces burkinabè, l’ambassadeur de France a remis du matériel militaire au bataillon qui sera déployé dans le nord du pays.

Le 17 octobre 2017, M. Xavier Lapeyre de Cabanes a ainsi remis au général Sadou, Chef d’état-major des armées burkinabè, 13 pick-up, 2 camions de transport à six roues motrices, deux camions de transport de 3,5 tonnes, une dépanneuse, 13 mitrailleuses de 12,7 mm, 13 postes de transmission et du matériel de vie en campagne (tentes, lits, douches solaires, etc.).

La France procèdera prochainement à de nouvelles livraisons de matériels au profit de ce bataillon burkinabé du G5, notamment des détecteurs de mines, des casques et gilets pare-balles, des combinaisons anti-IED, du matériel de déminage et des moyens de transmission.

Le ministère des armées français poursuit par ailleurs sa coopération bilatérale avec les forces armées nationales burkinabè dans le domaine des équipements. La force Barkhane appuie également l’action de l’armée burkinabè dans le cadre de la lutte contre les groupes armés terroristes, notamment au travers du partenariat militaire opérationnel (opération coordonnées ou conjointes).

L’ensemble de ces initiatives s’inscrit dans le cadre de l’action de la France pour renforcer la capacité de ses partenaires de la région sahélo-saharienne à lutter ensemble contre la menace terroriste.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé