Aujourd'hui,
URGENT
Mali: le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans revendique l'attaque contre le camp de la Minusma et de Barkhane
Asie: la Corée du Nord annonce la fin de ses essais nucléaires et balistiques (RFI)
Ouagadougou: 6 morts dans une bousculade à l'issue d'un prêche d'un prédicateur musulman
Football: le Français Arsène Wenger va quitter le club anglais d'Arsenal cet été, après vingt-deux saisons
Burkina: le président du Faso a reçu ce jeudi 19 avril les lettres de créances de 15 nouveaux ambassadeurs
Cuba: Miguel Díaz-Canel a été élu ce 19 avril 2018 nouveau président succédant à Raul Castro
Sahel: 216 établissements fermés dont 60 dans la région du Nord soit 20.000 élèves et 895 enseignants hors des classes
Afrique: 8 millions de personnes en insécurité alimentaire en Afrique de l'ouest (RFI)
Nahouri: la police saisit 750 kg de produits prohibés
11-Décembre: «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» est le thème retenu pour l'édition 2018

POLITIQUE

La deuxième convention nationale des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) s’est tenue les 6 et 7 octobre 2017 à Ouagadougou. C’est autour du thème «Employabilité des jeunes par l’auto-emploi, quelle contribution de la jeunesse du MPP ?», que les discussions ont été menées. Au sortir de ce rendez-vous, c’est avec un sentiment du devoir accompli que les participants ont rendu les conclusions des travaux. Lesquelles conclusions font état de motions, recommandations et résolutions. 



La jeunesse du MPP, entend bien jouer sa partition en vue «d’accompagner leur camarade Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso, dans sa politique de transformation du Burkina». Ces propos de Bachir Ouédraogo, président du comité d’organisation, sonnent comme la principale résolution prise à l’issu des travaux ayant durés 48 heures.

C’est environ 3.000 participants venus des 45 provinces du Burkina et même des sections du parti de la diaspora (Côte d’Ivoire, Congo, Canada…) qui ont pris part à cette rencontre. Ce fut l’occasion de mener la réflexion afin de tenter de trouver des solutions aux questions liées à l’emploi des jeunes. D’où «Employabilité des jeunes par l’auto-emploi, quelle contribution de la jeunesse MPP ?» comme thème principal de ladite convention. Ce sont en tout, 11 sous-thèmes qui ont développés en guise d’apporter des éclaircissements sur ces préoccupations.

Au cours de la cérémonie de clôture intervenue le samedi 7 octobre 2017, au palais des ports de Ouaga 2000, les participants ont non seulement pris des résolutions mais en ont profité pour formuler des recommandations à leurs responsables politiques. Ainsi, au titre des recommandations, la jeunesse du MPP, demande à «restructurer l’ANPE pour une réponse plus adaptée ; augmenter les fonds d’appui alloués aux jeunes à la sortie de leurs formations ; prévoir des exonérations de certaines taxes pour réduire le coût à l’entrepreneuriat ; former les jeunes des zones rurales aux techniques modernes de production et d’utilisation des nouvelles technologies dans les secteurs agro-sylvio-pastoral, halieutique et fauniques…»
 
Pour le président de l’Assemblée Nationale, Alassane Sakandé, parrain de la convention de la jeunesse du MPP, au vu du bon déroulement des travaux, il y a de quoi exprimer sa satisfaction à l’endroit de cette jeunesse, qu’il qualifie de mature. C’est en cela qu’il a tenu à saluer «la maturité politique d’une jeunesse intrépide et engagée. Vous n’avez ménagé aucun effort pour la réussite de cette convention, notre convention. Dans cette dynamique les camarades ont fait part de leur détermination à poursuivre le changement déjà opéré à travers l’application effective du programme du président Roch Marc Christian Kaboré. Jeunesse débout du MPP, faisons le pari d’écrire avec le peuple une nouvelle page de notre histoire». 
 
Par ailleurs, pour l’ensemble des participants, la thématique sur laquelle ont porté les échanges constituerait un engagement, visant à résoudre la question récurrente du chômage des jeunes. En attendant, ces conclusions feront l’objet d’un document, qui lui sera remis aux premiers responsables du parti « du soleil levant », afin d’une meilleure prise en compte des recommandations formulées par la jeunesse militante du MPP.  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Lors de son discours sur la situation de la Nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 devant la représentation nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis la fin des délestages d’électricité pour 2019. A-t-il les moyens de tenir promesse?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé