Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

POLITIQUE

La quatrième édition du Rabranding africa forum (RAF) s’est ouverte ce vendredi 6 octobre 2017 à Bruxelles. Les participants se penchent sur le thème «Enjeux et défis des systèmes financiers africains face au dividende démographique».

Le ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles, André Flahaut, a appelé ce vendredi 6 octobre 2017 l’Europe à s’ouvrir à l’Afrique. «L'Afrique doit s'ouvrir à elle-même, mais c'est également à nous, Européens, de nous ouvrir au continent africain» a martelé André Flahaut, qui s’exprimait à l’ouverture du Rebranding Africa forum qui se tient dans la capitale belge.  «L'Afrique est un partenaire incontournable, c’est un continent d’avenir, mais il  convient d’en  parler au présent», a dit le ministre belge.

«Depuis 20 ans, je m’acharne à plaider auprès de l'Europe pour que l'on prenne l'Afrique au sérieux», avoue le ministre qui regrette le regard «paternaliste et condescendant»  parfois porté sur ce continent colonisé par certains ex colonisateurs.

André Flahaut a appelé à la mise en œuvre d'une nouvelle politique de partenariat ? «C'est ici que l'Europe à un rôle à jouer», estime-t-il, ajoutant que «les nostalgiques du monde d'hier ne peuvent pas comprendre la force civilisationnelle de l'Afrique»«L'avenir de l’Afrique, c'est notre avenir à tous» assure celui qui participe au RAF depuis son lancement.

A signaler qu’à l’ouverture du RAF 2017, le fondateur, Thierry Hot a mis l’accent sur les conditions requises pour l’envol tant souhaité pour l’Afrique. Il s’agit, dit le fondateur du RAF de l’activation concomitante de deux leviers : «le renouvellement profond du mindset en usage pour comprendre et orienter les dynamiques à l’œuvre sur le continent africain » et « l’avènement d’une praxis de gouvernance publique et privée plus intelligente, résolument orientée vers le bien-être durable des populations africaines».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé