Aujourd'hui,
URGENT
Comores: Azali Assoumani réélu président dès le 1er tour selon la Céni avec 77% des voix ; l'opposition conteste le résultat (RFI)
Burkina: une production record de 52, 662 tonnes d’or en 2018 (Officiel)
Algérie: le chef de l'armée demande à ce que le président Bouteflika soit déclaré inapte (RFI)
Burkina: le Syndicat de la santé humaine et animale en grève de 48 h à compter du 17 avril 2019 (préavis)
Brexit: Theresa May perd le contrôle de la Chambre des communes
Soum: un passager blessé dans un attentat à la mine (AIB)
Football: les 24 équipes qualifiées pour la CAN 2019 sont connues, le tirage prévu le 12 avril à Gizeh
Mali: une centaine de civils tués dans le centre du pays, le gouvernement annonce l'ouverture d'une enquête 
Côte d'Ivoire: Pascal Affi N'Guessan candidat à l'investiture FPI pour 2020
Gabon: Ali Bongo de retour au Gabon après plusieurs mois de convalescence au Maroc

POLITIQUE

La quatrième édition du Rabranding africa forum (RAF) s’est ouverte ce vendredi 6 octobre 2017 à Bruxelles. Les participants se penchent sur le thème «Enjeux et défis des systèmes financiers africains face au dividende démographique».

Le ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles, André Flahaut, a appelé ce vendredi 6 octobre 2017 l’Europe à s’ouvrir à l’Afrique. «L'Afrique doit s'ouvrir à elle-même, mais c'est également à nous, Européens, de nous ouvrir au continent africain» a martelé André Flahaut, qui s’exprimait à l’ouverture du Rebranding Africa forum qui se tient dans la capitale belge.  «L'Afrique est un partenaire incontournable, c’est un continent d’avenir, mais il  convient d’en  parler au présent», a dit le ministre belge.

«Depuis 20 ans, je m’acharne à plaider auprès de l'Europe pour que l'on prenne l'Afrique au sérieux», avoue le ministre qui regrette le regard «paternaliste et condescendant»  parfois porté sur ce continent colonisé par certains ex colonisateurs.

André Flahaut a appelé à la mise en œuvre d'une nouvelle politique de partenariat ? «C'est ici que l'Europe à un rôle à jouer», estime-t-il, ajoutant que «les nostalgiques du monde d'hier ne peuvent pas comprendre la force civilisationnelle de l'Afrique»«L'avenir de l’Afrique, c'est notre avenir à tous» assure celui qui participe au RAF depuis son lancement.

A signaler qu’à l’ouverture du RAF 2017, le fondateur, Thierry Hot a mis l’accent sur les conditions requises pour l’envol tant souhaité pour l’Afrique. Il s’agit, dit le fondateur du RAF de l’activation concomitante de deux leviers : «le renouvellement profond du mindset en usage pour comprendre et orienter les dynamiques à l’œuvre sur le continent africain » et « l’avènement d’une praxis de gouvernance publique et privée plus intelligente, résolument orientée vers le bien-être durable des populations africaines».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé