Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

POLITIQUE

Younoussa Sanfo est officiellement installé dans ses fonctions de président par intérim du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) par la secrétaire générale de la présidence du Faso, Désirée Chantal Boni/Nignan, ce matin du 29 septembre 2017. Nommé par arrêté du président du Faso, du 13 septembre 2017, Monsieur Sanfo remplace le professeur Benoît G. Kambou qui a passé environ 20 mois à la tête de l’institution avant de remettre sa démission au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Le président sortant le Pr Benoît G. Kambou, avant souhaiter bon vent à son successeur a souhaité «une redynamisation des commissions, une plus grande disponibilité des conseillers, la fixation d’une date butoir pour la réception des nouveaux dossiers et un temps d’introspection pour éviter à l’institution une nouvelle crise.»

Quant au président par intérim, il a félicité le Pr Kambou pour «la hauteur d’esprit dont il a fait preuve, en mettant en avant l’intérêt supérieur de l’institution HCRUN et celui de la nation». Selon lui, en effet, aucun mot déplacé n’a été décelé de sa part durant toute la période transitoire. Il voudrait compter sur le Pr Kambou comme personne ressource, afin de poursuivre l’œuvre de réconciliation au Burkina Faso.

Il marque sa détermination à mener à bien la tâche qui lui est confiée et dit compter sur la collaboration de tous les conseillers et du personnel administratif.

La secrétaire générale a au nom du président du Faso, félicité le président sortant pour ce qu’il a pu apporter comme contribution au processus de réconciliation et a souhaité que le président par Intérim puisse vivement continuer cette œuvre tout en assurant la permanence du HCRUN en attendant l’arrivée d’un nouveau président.

DCRP/HCRUN

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir