Aujourd'hui,
URGENT
Nécro : décès ce 18 novembre à Abidjan de Youssouf Ouédraogo, ancien Premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères.
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  

POLITIQUE

Younoussa Sanfo est officiellement installé dans ses fonctions de président par intérim du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) par la secrétaire générale de la présidence du Faso, Désirée Chantal Boni/Nignan, ce matin du 29 septembre 2017. Nommé par arrêté du président du Faso, du 13 septembre 2017, Monsieur Sanfo remplace le professeur Benoît G. Kambou qui a passé environ 20 mois à la tête de l’institution avant de remettre sa démission au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Le président sortant le Pr Benoît G. Kambou, avant souhaiter bon vent à son successeur a souhaité «une redynamisation des commissions, une plus grande disponibilité des conseillers, la fixation d’une date butoir pour la réception des nouveaux dossiers et un temps d’introspection pour éviter à l’institution une nouvelle crise.»

Quant au président par intérim, il a félicité le Pr Kambou pour «la hauteur d’esprit dont il a fait preuve, en mettant en avant l’intérêt supérieur de l’institution HCRUN et celui de la nation». Selon lui, en effet, aucun mot déplacé n’a été décelé de sa part durant toute la période transitoire. Il voudrait compter sur le Pr Kambou comme personne ressource, afin de poursuivre l’œuvre de réconciliation au Burkina Faso.

Il marque sa détermination à mener à bien la tâche qui lui est confiée et dit compter sur la collaboration de tous les conseillers et du personnel administratif.

La secrétaire générale a au nom du président du Faso, félicité le président sortant pour ce qu’il a pu apporter comme contribution au processus de réconciliation et a souhaité que le président par Intérim puisse vivement continuer cette œuvre tout en assurant la permanence du HCRUN en attendant l’arrivée d’un nouveau président.

DCRP/HCRUN

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir