Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

POLITIQUE

Les élèves gendarmes de la 43ème promotion, au nombre de 739 (dont 25 filles), ont reçu vendredi leurs épaulettes sanctionnant la fin de leur formation au cours d’une cérémonie organisée au Camp Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso.

Discours, baptême de promotion, remise d’épaulettes, passage de flambeau, démonstration de savoir-faire et de savoir-être, parade sont les principaux actes qui ont marqué cette  sortie des élèves de la 43eme promotion de l’école nationale des sous-officiers de la gendarmerie.

Durant deux ans, ces élèves gendarmes ont reçu les notions de base indispensables pour une vie militaire accomplie.  Formés aux notions de police administrative  judiciaire et à la cybercriminalité, ils ont été également préparés à accomplir en toutes circonstances la mission de défense de l’intégrité territoriale jusqu’au sacrifice suprême.
«Je pense que ma promotion est prête pour défendre la nation partout où le peuple sera menacé», a affirmé Drissa Traoré, le major de la promotion.

Pour sa part, le colonel-major Daogo Jean Sosthène Sama, parrain de la promotion, a invité ses filleules à plus de probité «je vous exhorte au dévouement et surtout contentez-vous de votre solde. Gagner votre pain à la sueur de votre front», a conseillé, le colonel-major Sama. 

Pour le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, patron de la cérémonie, l’arrivée de ces sous-officiers dans les rangs de la gendarmerie est une nécessité, surtout en cette période où les défis sécuritaires à relever sont nombreux au Burkina Faso.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir