Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

POLITIQUE

Le Comité international mémorial Thomas Sankara (CIM-TS) lance officiellement la campagne nationale et internationale de souscription populaire le 2 octobre 2017 au stade municipal Joseph Issoufou Conombo de Ouagadougou. Les sommes récoltées serviront à ériger un mémorial en l’honneur du feu président Thomas Sankara et ses compagnons tombés sous les balles le 15 octobre 1987. La campagne sera lancée sous le parrainage de l’ancien président du Ghana, John Jerry Rawlings, et en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Au cours d’une conférence de presse animée par le CIM-TS ce jeudi 14 septembre dans l’enceinte du Conseil de l’entente sur les lieux même où le président Sankara a été assassiné, il s’est agi de donner la date de lancement de cette vaste campagne de mobilisation de ressources pour la construction de ce mémorial, dont le projet a été initié le 2 octobre 2016 sous le parrainage de l’ancien président ghanéen John Rawlings. «Après cette date, une série d’activités a été organisée par le CIM-TS dont une visite guidée du Conseil de l’entente censé accueillir la partie principale du mémorial avec la presse et l’organisation du concours international d’architecture dont les résultats seront connus le 16 janvier 2018», a précisé le colonel Bernard Sanou, président du CIM-TS.

Le 2 octobre prochain, le CIM-TS procèdera donc au lancement officiel de ladite campagne. «C’est pourquoi, à l’image du programme de l’effort populaire d’investissement initié sous la révolution, nous invitons le peuple burkinabè, les amis du Burkina et les citoyens du monde à se mobiliser franchement pour le succès de cet évènement», a souhaité M. Sanou. Pour le comité d’organisation, il appartient d’abord aux peuple burkinabè de s’approprier ce projet avant de solliciter l’apport des amis de l’illustre disparu. Sankara étant «l’homme du peuple», tout projet pour la restauration de sa mémoire doit être populaire, a-t-il indiqué.

Sur les supposés incompréhensions entre le CIM-TS et la famille Sankara, le colonel Sanou, entouré à l’occasion des artistes Sam’k le Jah et Smokey du Balai citoyen, rassure: les discutions se poursuivent sur certaines modalités sur lesquelles ils ne peuvent se prononcer pour l’instant. «Sankara n’appartient plus qu’aux Burkinabè donc il ne peut avoir de difficultés à réaliser un tel projet en son honneur. Si tel était le cas, l’Etat burkinabè dans sa souveraineté peut prendre la décision sans l’avis de quelqu’un, point barre», a martelé M. Sanou.

Une fois la campagne lancée le 2 octobre, il est prévu d’autres activités. Notamment des conférences publiques animées par John Rawlings à l’université Joseph Ki Zerbo, une leçon magistrale du cinéaste éthiopien Hailé Gerima aux étudiants en cinéma et aux journalistes.

Par ailleurs durant tout le mois d’octobre, il y aura la commémoration du trentenaire de l’assassinat de Sankara et de ses compagnons prévue pour le 15 octobre 2017, la commémoration du cinquantenaire de l’assassinat du Che Guevara le 9 octobre et celle du centenaire de l’avènement de la révolution Russe d’octobre le 6 octobre 2017. Pour terminer la commémoration, le Balai citoyen organise un colloque international sur le thème de l’héritage en partage de Sankara les 26 et 27 octobre 2017 à l’université Joseph Ki Zerbo.

Numéros utiles pour la souscription : Orange money +226 76711418 ; Mobi cash +226 60521718 ; RIB Ecobank BF 0830001714174394160107   

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir