Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Du 14 au 15 septembre 2017 à Ouagadougou, se tient une rencontre d’échanges entre le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation (MATD) et les exécutifs des collectivités territoriales sur «la contribution des collectivités territoriales à l’opérationnalisation du PNDES». La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce jeudi 14 septembre en présence des différents acteurs concernés.

Depuis son adoption, le Plan national de développement économique et social (PNDES) a fait l’objet de vulgarisation auprès de tous les acteurs du développement parmi lesquels les maires de communes. Axés sur les priorités locales de développement en lien avec les compétences transférées, les Plans locaux de développement (PLD) devraient contribuer fortement à l’opérationnalisation du PNDES. Cependant, selon le ministre Siméon Sawadogo, les Plans régionaux de développement (PRD) et les Plans communaux de développement (PCD) actuels sont antérieurs à la mise en œuvre du PNDES. «Il existe des lacunes liées aux mécanismes de contribution des collectivités territoriales à travers leurs PLD», constate le ministre.

Ce qui justifie la tenue de la présente rencontre d’échanges avec les élus locaux sur le thème «contributions des collectivités territoriales à l’opérationnalisation du PNDES». Et, pour le ministre Sawadogo, «il était donc impérieux de mettre en cohérence les structurations et les orientations stratégiques desdits plans avec celles du PNDES».

Durant ces 48 heures d’échanges, il s’agira, de façon spécifique, de partager avec les exécutifs locaux l’état de mise en œuvre du PNDES, d’approfondir les mécanismes de contribution des collectivités territoriales à l’atteinte des objectifs du PNDES. Aussi, d’échanger avec eux sur les mesures d’accompagnement des collectivités territoriales pour leur contribution à l’atteinte des objectifs du PNDES et enfin d’échanger sur les propositions d’opérationnalisation du dispositif d’appui aux collectivités territoriales.

Cette rencontre sera l’occasion pour le gouvernement, aux dires du ministre Siméon Sawadogo, de donner des orientations précises aux collectivités et leur décliner ses attentes par rapport à la portion des compétences qui leur ont été accordées.

A l’issue de cette première rencontre, d’autres se tiendront dans chaque chef-lieu de région du pays.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir