Aujourd'hui,
URGENT
Soum : des hommes armés non identifiés ont emporté lundi plus de 200 bœufs dans le village de Gadiouga.
Siao: l'agent comptable et le Caissier condamnés à 60 mois de prison ferme, 10 millions de francs CFA d’amende pour détournement.
Education: des enseignants recrutés sur mesures nouvelles en 2016 manifestent pour réclamer le payement de 8 mois d’arriérés de salaire. 
Padema: deux producteurs de coton retrouvés morts pendus dans leur champ à Pandema, à 70km de Bobo Dioulasso (Ouaga FM).
Guinée Bissau : un nouveau contingent de 140 militaires burkinabè (4 officiers et 136 sous-officiers) déployé dans les prochains jours.
Culture : le total des droits d'auteurs à partager par le BBDA s’élève à plus de 324 millions de FCFA, à repartir entre 13 881 artistes.
Russie 2018: l'attaquant Gafar Sirima du club FK Tambov, en deuxième division russe, vient d'être appelé pour compléter la liste des Étalons.
Maroc: le cinéaste burkinabé Idrissa Ouedraogo préside le jury de la 14è édition du film transsaharien de Zagora.
Rwanda/Génocide:  le parquet de Paris ouvre une information judiciaire contre BNP Paribas pour complicité de crimes contre l'humanité.
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 

POLITIQUE

Le Corps de la Paix a annoncé aujourd'hui que, par mesure de prudence et compte tenu des circonstances particulières de leur service, tous les volontaires du Corps de la Paix - Burkina Faso ont été temporairement évacués du pays en raison de préoccupations sécuritaires.

Le Corps de la Paix surveille de près l'environnement sécuritaire au Burkina Faso et continuera d'évaluer la situation. Le Corps de la Paix attend avec impatience un moment où les bénévoles pourront revenir tout en soulignant que la sécurité de leurs bénévoles est la priorité absolue de l'agence.

Il y avait 124 bénévoles travaillant au Burkina Faso sur des projets de développement économique communautaire, d'éducation et de santé. Le Corps de la Paix a connu un long partenariat avec le gouvernement et le peuple du Burkina Faso et espère pouvoir continuer son travail de bénévolat. Plus de 2075 volontaires du Corps de la Paix ont servi au Burkina Faso depuis la création du programme en 1966.

Fait à Ouagadougou, le 3 septembre 2017
Ambassade des États-Unis d'Amérique

Voir le communiqué en ligne sur peacecorps.gov

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir