Aujourd'hui,
URGENT
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire

POLITIQUE

L’attaque du café restaurant Istanbul, au cœur de Ouagadougou, a provoqué un florilège de réactions des partis politiques burkinabè que nous vous proposons de lire. L’attaque a fait 18 morts selon un bilan officiel.

L’UPC condamne sans réserve

«La nation est encore en deuil. C’est avec une immense consternation que l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a appris qu’une attaque terroriste a été perpétrée au restaurant Istanbul, sur l’Avenue Kwamé NKRUMAH de Ouagadougou, dans la nuit du 13 au 14 août 2017. Le bilan officiel et provisoire fait état de 17 morts et 08 blessés.  L’UPC condamne sans réserve cet acte ignoble commis par des ennemis de l’humanité.  En ces circonstances extrêmement douloureuses, l’UPC présente ses sincères condoléances aux familles éplorées, ainsi qu’au peuple burkinabè.  Elle souhaite un prompt et total rétablissement aux blessés.

Par ailleurs, le parti salue le professionnalisme et le patriotisme des forces de défense et de sécurité, qui ont su apporter une riposte énergique à cette attaque.
Au-delà des opinions émises et des propositions qui peuvent être formulées, l’UPC invite le peuple burkinabè à l’union sacrée face à l’hydre du terrorisme. L’UPC lance également un appel à la solidarité nationale envers les victimes, pour les aider à traverser ces dures épreuves.

Ouagadougou, le 14 août 2017
Pour le Bureau politique national,
Le Président
Zéphirin DIABRE»

L’ADF-RDA appelle les Burkinabè à se donner la main

«Une fois de plus, notre pays a été l’objet d’une attaque terroriste visant le Restaurant Aziz Istanbul sur l’avenue Kwame N’Krumah. Le lourd bilan de cette attaque est de 18 morts et une dizaine de blessés de plusieurs nationalités. L’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), condamne énergiquement cet acte barbare que rien ne pourrait justifier.

Elle adresse ses sincères condoléances aux familles éplorées, à la Nation Burkinabè et souhaite un prompt rétablissement aux blessées. Puisse les âmes des victimes reposer en paix. L’ADF-RDA adresse ses félicitations et encouragements à nos forces de l’ordre et de sécurité, pour la bravoure et le professionnalisme.  L’ADF-RDA appelle l’ensemble des filles et fils de la nation, à se donner la main dans un sursaut patriotique, afin de faire front contre ces individus, qui n’ont pour seul but que de semer la discorde, la désolation et la terreur dans notre pays.

UNIS, NOUS VAINCRONS !
Paix – Liberté – justice
Pour l’ADF-RDA
Le Président
Me Gilbert Noël OUEDRAOGO»

Le MPP en appelle à la vigilance et à la mobilisation citoyenne

«Déclaration  du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP)

Notre Patrie, le Burkina Faso, est encore  une fois à l’épreuve du terrorisme. Telle une morbide répétition de l’histoire, c’est encore sur l’avenue Kwamé N’Krumah, précisément au restaurant café Aziz Istanbul, que les narcoterroristes viennent d’agresser lâchement notre vaillant peuple. En effet, le 13 août 2017, aux environs de 21 heures audit restaurant, de paisibles citoyens furent surpris par la barbarie meurtrière et les balles assassines de la horde de terroristes. Le décompte macabre  s’élève à près 20 morts dont les deux assaillants et des dizaines de blessés.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) condamne avec la dernière vigueur cette agression ignoble de notre vaillant peuple. Il interpelle les plus hautes autorités de l’Etat à mettre tout en œuvre pour traquer, débusquer et traduire ces criminels et leurs commanditaires tapis dans l’ombre en justice.
Le MPP présente ses condoléances les plus sincères aux familles endeuillées, et souhaite prompt rétablissement aux blessés. A tous, il rappelle que notre foi en la justice et en la tolérance ne sera jamais vaine.

Le MPP salue le courage, la réactivité et la détermination de nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité (FDS) à extirper  de nos rangs ces suppôts du diable et à protéger notre peuple et nos institutions républicaines coûte que coûte.

Le MPP en appelle à la vigilance et à la mobilisation citoyenne dans le moindre recoin du Burkina Faso afin que nous boutions cette peste hors de nos frontières sacrées. En effet, face au fondamentalisme religieux, le Burkina est une nation éprouvée dans une Afrique éprouvée. Dès lors, il est impératif que nous privilégiions les intérêts suprêmes de la nation dans la communion des cœurs et l’unité nationale.

En conséquence, le MPP en appelle au discernement et à la hauteur de vue des forces vives de la nation pour la cohésion sociale, le dialogue inclusif et la solidarité indéfectible face aux menaces de déstabilisation de notre chère Patrie.  A l’unité du sacrifice de nos martyrs, répondons par l’unité du devoir.
Vive le peuple libre et souverain du Burkina Faso.

Lassané SAVADOGO
Secrétaire exécutif du MPP»

Le Faso Autrement dénonce une faillite de notre système de sécurité

«DECLARATION DU PARTI LE FASO AUTREMENT SUITE A L’ATTAQUE TERRORISTE DU 13 AOUT 2017 AU CAFE ISTAMBUL SUR L’AVENUE  KWAME NKRUMAH
Une fois encore notre pays a été frappé en plein cœur par une énième attaque terroriste,  la deuxième intervenue dans le même périmètre que celle du 15 janvier 2016 avec, une fois encore de nombreuses vies humaines fauchées et des blessés qui viennent s’ajouter à la longue liste des victimes des attaques terroristes déjà perpétrées dans les zones reculées de notre pays et dont malheureusement on parle peu. Nous saluons ici la mémoire de toutes ces victimes innocentes, exprimons toute notre compassion aux familles éplorées et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

Nous saluons et félicitons les éléments des Forces de Défense et de Sécurité qui sont intervenus avec courage et énergie pour neutraliser ces vils individus et rétablir la sécurité dans cette zone de Ouagadougou. A travers eux, nous encourageons et apportons notre soutien total à tous les hommes en uniforme, à tout le commandement et à leur chef suprême, le président du Faso dans cette lutte pour la sécurité des burkinabé.

Nous nous devons cependant d’être lucides et objectifs en reconnaissant que ce crime odieux, en ce qu’il intervient pour la deuxième fois en dix-huit mois seulement dans le même périmètre avec manifestement le même mode opératoire, illustre malheureusement l’incapacité de nos autorités à garantir notre sérénité et la faillite de notre système de sécurité. Nous invitons donc les autorités compétentes concernées à tous les niveaux et particulièrement le Président du Faso à s’assumer pleinement et tirer les conséquences idoines.

Comme le dit l’adage, « le serpent ne pénètre dans votre maison que s’il y a une fissure dans votre mur » ! Le peuple burkinabé est vaillant et fort mais ne peut arriver à bout de cet ennemi s’il est divisé. C’est pourquoi, une fois encore, nous en appelons à la conscience du Chef de l’Etat le président Rock Marc Christian KABORE, afin qu’il revoit l’ordre de ses priorités en initiant sans plus tarder le débat national inclusif et sincère devant aboutir à la véritable réconciliation nationale, seul moyen de souder le peuple burkinabé qui dès lors qu’il est réconcilié avec lui-même et uni,  saura faire face, comme un seul homme, à l’adversité d’où qu’elle vienne. Agissons dès maintenant pour la paix et la réconciliation nationale car plus tard, c’est toujours très tard et parfois trop tard !

Dieu bénisse le Burkina
Rien n’arrête une idée arrivée à son heure !
Ouagadougou, le 14 août 2017
Le Président
Dr  Ablassé OUEDRAOGO»

L’Unir/PS renouvelle son appel à l’unité de tous les fils les filles du Burkina

«Déclaration de l’UNIR/PS suite à l’attaque du restaurant Istanbul
Dans la nuit du dimanche 13 août 2017, notre chère patrie a encore été victime d’une attaque terroriste.  Les assaillants ont pris pour cible le  restaurant Aziz Istanbul. Le bilan provisoire fait état d’une vingtaine de morts et plusieurs blessés. Par la présente, l’Union pour la renaissance / Parti sankariste exprime sa  ferme condamnation de cet acte criminel abject et sa forte solidarité  et compassion aux parents des disparus, des blessés et au peuple burkinabè tout entier face à ces actes barbares, réprouvés par toutes les religions et les valeurs humaines.

Face à cette ignominie et douloureux instants, l’UNIR/PS s’incline respectueusement devant la mémoire des infortunés victimes, présente ses sincères condoléances et éplorées aux familles des disparus et souhaite un prompt rétablissement aux différents blessés. Au regard de  la recrudescence ces actes atroces, inhumains, barbares, ignobles et lâches qui fragilisent la quiétude des citoyens et sèment la panique généralisée au sein nos populations, l’UNIR/PS renouvelle son vibrant appel à l’unité de tous les fils les filles et de notre pays, à la vigilance de la part de la population et à collaborer avec les forces de défense et de sécurité afin de dénicher et traquer partout où se trouvent ces forces du mal.

Exhorte les autorités burkinabè à renforcer davantage les dispositifs sécuritaires et à continuer à collaborer avec les pays de la sous-région pour faire barrage à la menace terroriste. Enfin, l’UNIR/PS tient à saluer la bravoure, la détermination, le professionnalisme et le succès par lesquels nos forces de défense  et de sécurité  en toute intelligence, ont fait preuve dans l’assaut pour libérer les otages et venir à bout des assaillants.

Pas un pas sans le Peuple
Avec le Peuple victoire !
La patrie ou la mort, nous vaincrons !
Fait à Ouagadougou, le 14 août 2017
Le Président de l’UNIR/PS
Me Bénéwendé S. SANKARA»

La Nafa condamne un acte inhumain et lâche

«COMMUNIQUE DE PRESSE SUITE A L’ATTAQUE TERRORISTE
Le Burkina Faso est de nouveau meurtri par une attaque terroriste, perpétrée ce dimanche 13 aout 2017 dont le bilan provisoire fait état de 18 personnes tuées et plusieurs autres blessés.  En ces moments tragiques et de douleurs, la nouvelle alliance du Faso (NAFA) condamne avec la dernière énergie, ces actes inhumains, lâches, barbares et ignobles.  Le parti tout en partageant le deuil avec l’ensemble du peuple burkinabè exprime sa solidarité aux familles endeuillées et souhaite prompt rétablissement aux blessés.  Le parti félicite et encourage les forces de défense et de sécurité pour leur patriotisme et leur professionnalisme. 

La NAFA appelle à l’Union et à la solidarité nationale afin de renforcer  notre détermination à vivre ensemble, chose qui demeure pour le parti, la meilleure réponse contre les tentatives de division et de déstabilisation.

Ouagadougou,  le 14 août  2017
Pour la NAFA
Le Président
Rasmané OUEDRAOGO
Economiste- Planificateur
Chevalier de l’Ordre National»





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir