Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir
Mozambique: le bilan humain du cyclone «pourrait dépasser les 1000 morts»
Musique: le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure
Mozambique: la ville de Beira terrassée après le passage du cyclone Idai, 73 morts comme bilan provisoire
Golf: le Burkina Faso remporte la « Ryder cup 2019 » devant le Japon
Burkina: Trois morts et des blessés dans l’attentat à la mine dans la Komandjari, Est du pays (AIB)
Pays-Bas: fusillade dans un tramway, au moins un mort plusieurs blessés

POLITIQUE

L’armée burkinabè à de nouveaux chefs, nommés par des décrets du chef de l’Etat signés le 1er août et rendus publics ce 2 août 2017. 


Au terme de ces décrets, le colonel-major Jaen Calvin Traoré est nommé sous-chef opération de l’Etat-major général des armées.  Le colonel Gilles Bationo cède son fauteuil de commandant de la deuxième région militaire (Bobo Dioulasso) au colonel Edmond Compaoré.  Il s’installe dans celui de la première région militaire, à Kaya.

Le colonel Pierre Ouédraogo devient le commandant de la troisième région militaire (Ouagadougou), tandis que le colonel Ernest Kisbeogo, est nommé commandant de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers.

Le colonel Blaise Ouédraogo, lui, devient chef d’état-major adjoint de la gendarmerie, cumulativement avec les fonctions de commandant de la troisième région de gendarmerie.

Le lieutenant-colonel Yves Patrick Ouédraogo et le commandant Paul Henri Damiba sont nommés respectivement chefs de corps de l’Académie militaire Georges Namoano de Pô et du 12e Régiment d’infanterie commando (RIC) de Ouahigouya.

Le commandant Wilfried Ouédraogo prend les commandes du 22e  RIC basé à Gaoua et le commandant Souleymane Sanou, ceux du 23e RIC, basé à Dédougou.

Le 31e Régiment d’infanterie commando de Tenkodogo sera désormais sous le commandement du chef de bataillon Fabien Sorgho. Le commandant Victor Tankoano devient chef de corps de l’Ecole nationale des sous-officiers d’active. 

Le 25 juillet dernier, de nouveaux chefs avaient été nommés à la tête des trois régions de gendarmerie. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé