Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D
Burkina: Le Syndicat des travailleurs de la Santé humaine et animale annonce une grève d’avertissement de 24 heures le 31 janvier
Politique: Le groupe parlementaire du CDP  a promis revenir sur le code électoral de 2015 qui a exclu leur président Eddie Komboigo
Liberia: la présidente sortante, Ellen Sirleaf exclue pour avoir «violé la Constitution du parti» (RFI)
Djibo: les populations ont marché pour exiger la libération du Dr Ken Elliot enlevé il y a deux ans de cela 
Burkina: La direction des impôts devra mobiliser la somme de 918 milliards de F CFA au profit du budget de l'Etat

POLITIQUE

Ce communiqué de presse est relatif à la tenue de la session ordinaire du Bureau politique national du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).


«La première session du Bureau Politique National (BPN) issu du 2è Congrès Ordinaire du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) s’est tenue  le  Samedi 24 Juin  2017  à partir de 9h dans l’enceinte du Palais de Sports de Ouaga 2000. La rencontre était présidée par le Premier responsable du Parti  le Docteur Salifou Diallo, Président du Bureau Politique National. Il avait à ses côtés quelques membres du Bureau exécutif national (BEN). La session a connu une très forte participation des membres du BPN. L’ordre du jour comportait les points suivants :

-Prise de contact et informations ;
-Analyse de la situation nationale ;
-Divers

A l’entame de la réunion, le Président du MPP a salué et félicité tous les membres élus du  Bureau politique national (BPN) et appelé les uns et les autres à œuvrer davantage pour la cohésion du parti.

Concernant la situation nationale, un rapport a été présenté aux membres du BPN. Ce rapport aborde les aspects de la vie sociopolitique dans le contexte actuel de notre pays. En informations, le rapport indique que le gouvernement a décidé d’injecter plus de 400 milliards de francs CFA dans la partie nord de notre pays en proie aux attaques répétées des groupes terroristes. Au titre des informations toujours, le BPN a pris acte de la décision du gouvernement d’entreprendre d’importants projets de développement au profit de la région Nord de notre pays avec des procédures accélérées de mise en exécution.

Dans le cadre des initiatives gouvernementales toujours, le BPN a été informé de la mise en place d’un fonds d’environ 16 milliards de francs CFA au profit des jeunes et des femmes. Des appuis sous forme de prêts sur ce fonds, étalés sur trois ans, seront octroyés à des porteurs de projets innovants, générateurs de revenus et d’emplois, toute chose qui contribuera à lutter efficacement contre chômage et la précarité de cette frange de la population. Une partie de ces crédits serviront à mettre en place un fonds de garantie.

Le BPN apprécie les efforts du gouvernement dans la lutte contre la pauvreté dans toutes les parties du Burkina. Il salue notamment le programme spécial Sahel   pour faire reculer la pauvreté et l’obscurantisme.

Sur le point relatif à la situation nationale, le Président du BPN est revenu sur les résultats des élections municipales partielles et complémentaires du 28 mai 2017 où le parti s’est vu conforté dans sa position de leader sur l’échiquier politique national. Le MPP et ses alliés remportent au total 18 mairies sur les 19  qui étaient concernées par ce scrutin.

Les membres du BPN ont salué ces résultats et félicité l’ensemble des électeurs qui ont fait preuve de maturité politique et de civisme permettant le bon déroulement du vote dans les localités concernées. La discipline, la tolérance et le respect du choix issu des urnes devront être désormais les maîtres mots afin de permettre aux différents exécutifs municipaux et au conseil  régional du Sahel de se consacrer aux problématiques centrales en matière de développement et de bien-être des populations. Cependant le BPN a déploré l’indiscipline qui a caractérisé la mise en place de certains exécutifs même s’il faut saluer le respect des consignes du parti dans la plupart des cas. Le BPN a recommandé que des mesures fortes et des sanctions soient prises contre les auteurs des cas d’indiscipline.

Abordant les discussions sur le volet sécuritaire de notre pays, le Bureau Politique National de notre parti, a félicité le gouvernement pour les récentes initiatives prises dans le but de renforcer les capacités de nos Forces de défense et de sécurité et partant la sécurité de notre pays et plus particulièrement celle du septentrion national.

Toujours sur les questions sécuritaires, des échanges sur les Koglwéogos ont fait ressortir la nécessité de leur encadrement afin d’en faire des auxiliaires efficaces en matière de sécurité.

Concernant l’administration publique, le MPP regrette et condamne  la récurrence des grèves sauvages répétitives  qui constituent un véritable frein à la relance économique du pays. Le parti invite tous les acteurs à faire preuve  de retenue en privilégiant la voie du dialogue et de l’intérêt collectif.

Le BPN invite le gouvernement à faire assainir le cadre légal des grèves et d’appliquer avec fermeté les règles  qui régissent le droit de grève. Il invite par conséquent les militants du MPP à se démarquer des grèves illégales qui portent préjudice à l’économie burkinabè. 
 Des échanges en divers ont clôturé la première session de l’année du BPN du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP).
Démocratie – Egalite – Progrès ! »

 Le secrétariat à l’Information et à la Communication

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir