Aujourd'hui,
URGENT
France: Alexandre Benalla et les quatre autres suspects mis en examen
Politique: Zéphirin Diabré reconduit à la tête de l'UPC pour un mandat de 4 ans
Football: les Étalons juniors se qualifient pour la phase finale de la Can U20 2019 en battant le Gabon par le score de 1 à 0
Burkina: 5 800 000 tonnes de céréales attendues pour la campagne agricole 2017-2018 (Ministre de l'agriculture)
CSC: Mathias Tankoano élu président, Aziz Bamogo à la vice-présidence
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)

POLITIQUE

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur  en compagnie de la ministre déléguée chargée de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur ont reçu en audience, le lundi 19 juin 2017, M. Alassane Porgo, frère cadet de Souleymane Porgo, du nom du ressortissant burkinabè agressé à #New-York aux Etats-Unis d’Amérique par des bandits. De passage à Ouagadougou, M. Alassane Porgo est allé traduire les reconnaissances et remerciements de sa famille ainsi que ceux de la communauté burkinabè des USA aux autorités burkinabè à travers Alpha Barry. Il a tenu à les rassurer que son frère se porte bien.


Limage de son agression avait fait le tour de la toile et des réseaux sociaux, choquant plus d’une personne. Aujourd’hui, Souleymane Porgo, puisque c’est de lui qu’il est question se porte bien. L’assurance a été donnée au cours d’une audience par son frère cadet au Ministre en charge des Affaires étrangères M. Alpha Barry et à celle déléguée chargée à la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur, Rita Solange Agneketom/Bogoré, le lundi 19 juin 2017.

Résident à New York et de passage à Ouagadougou, Alassane Porgo, est allé témoigner la gratitude et les remerciements de la famille Porgo et de la communauté burkinabè des USA. « Aujourd’hui ça va. S’il plaît à Dieu, il (Ndlr : Souleymane Porgo) sortira d’hôpital demain (Ndlr le 20 juin 2017) », s’est réjoui Alassane Porgo.

M. Porgo s’est dit satisfait de l’implication et des efforts des autorités en charge des Affaires étrangères et l’ensemble  du gouvernement burkinabè afin de mettre la main sur les agresseurs de son aîné et de garantir des soins de qualité au « miraculé ». Selon lui, les choses évoluent bien également sur le plan judiciaire. A ce sujet, il renseigne que les agresseurs de son frère sont aujourd’hui entre les mains de la police new-yorkaise et pourraient se voir juger très prochainement pour leur forfait.

Le ministre Alpha Barry s’est également réjoui de l’avancée des choses dans ce dossier et a réitéré sa disponibilité de ses services aux côtés des Burkinabè vivant à l’extérieur. « La protection des Burkinabè de l’extérieur, cela fait partie de nos missions », a-t-il indiqué avant de saluer la mobilisation des compatriotes burkinabè et des africains des USA au côté de leur « frère » durant ces dures épreuves. En rappel c’est le 03 mai 2017, que Souleymane Porgo, vendeur de petit commerce de rue à New York a été victime d’une violente agression par un groupe de bandits sur son lieu de travail. Grièvement blessé, il était admis dans un hôpital de New York où il recevait des soins intensifs.

DCPM/ MAECBE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé