Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

POLITIQUE

Le top départ des élections municipales partielles et complémentaires de ce dimanche 28 mai 2017 a été donné ce matin à 6 heures dans un des bureaux de vote de l’arrondissement 4 de Ouagadougou par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry. 

Les responsables de la Ceni ont procédé donc ce dimanche à l’ouverture officielle du scrutin partiel et complémentaire qui va se dérouler dans 19 communes dont l’arrondissement 4 de Ouagadougou. Tous les bureaux de vote doivent débuter les opérations de vote à 6 heures pour les clôturer à 18 heures.

C’est Newton Ahmed Barry, le patron des élections en personne qui a procédé  à l’ouverture symbolique du bureau de vote N°1 du site de l’annexe du CEG municipal de Tanghin dans le secteur 18.

L’arrondissement 4 compte au total 221 bureaux de vote répartis dans 4 secteurs (17, 18, 19 et 20) pour 85 999 inscrits. Pour M. Barry, la plupart des bureaux de vote ont débuté à l’heure excepté quelques bureaux qui ont dû commencer en retard faute de matériel. Cependant, il a  assuré que tout sera fait pour que cela puisse rentrer à l’ordre d’ici quelques minutes. Il a aussi déploré le fort nombre de bureaux sous paillote.

A titre d’exemple, dans l’arrondissement 4, on dénombre environ une soixantaine de bureaux sous paillote, ce qui rend le déploiement du matériel difficile selon le président de l’instance électorale. Des problèmes qui seront «  gérés d’une manière express » selon lui car la Ceni a déjà fait le maximum.

« La Ceni a fait le maximum pour être en règle et pour nous l’objectif est de zéro faute en terme d’organisation. Nous allons au cours de la journée essayer de tourner pour voir les éventuels dysfonctionnements et les corriger au fur et à mesure » a-t-il fait savoir.

A l’en croire également, les résultats seront connus dès ce lundi 29 mai 2017 à 10 heures. La consolidation des résultats provenant de chaque centre communal de compilation interviendra cette nuit même aux alentours de 21 heures et le processus sera fait au fur et à mesure. « Demain lundi à 10 heures nous aurons surement les résultats car 19 communes, ce n’est vraiment pas extraordinaire en terme de compilation » a-t-il fait savoir.

Pour les quelques habitants  de l’arrondissement 4  venus accomplir matinalement leur devoir de citoyen, leur souhait commun est que cette fois ci soit la bonne car « ils en ont marres de recommencer chaque fois le scrutin dans leur circonscription » à cause des querelles politiques. « Je souhaite que cette élection ne soit pas comme les précédentes car on a marre maintenant. Il faut écarter les fautifs et élire de nouveaux gens pour qu’ils puissent conduire notre arrondissement en avant », a indiqué Soumaila Sawadogo.

Notons que dans l’arrondissement 4, quinze partis politiques et un regroupement d’indépendant se disputent les 20 sièges à pourvoir.

***************************************************************

Un arrondissement et 18 communes dans la compétition

En plus de l’arrondissement N°4 de Ouagadougou, le scrutin de ce dimanche concerne les communes de:

- Andemtenga

- Barani

- Beguédo

- Bouroum

- Dablo

- Dandé

- Karangasso Vigué

- Kantchari

- Kindi

- Kombori

- Kougny

- Madjoari

- Saponé

- Seytenga

- Zabré

- Ziga

- Zoaga

- Zogoré

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé