Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Le mouvement «Brassard noir» a organisé une conférence de presse ce samedi 22 avril. L’objectif était centré sur la tenue du procès du 27 avril prochain contre le dernier gouvernement du régime Compaoré pour son rôle présumé dans les évènements des 30 et 31 octobre 2014.


Le président dudit mouvement, Boukaré Conombo, dit être ravi d’apprendre la programmation de ce procès tant attendu par le peuple burkinabè qui, depuis près de trois ans, est «assoiffé de justice et de paix». «Nous demandons au peuple de sortir massivement ce jour afin de savoir la raison de la mort de nos camarades, pourquoi nos martyrs sont au cimetière parce qu’ils n’ont fait qu’user de leur droit constitutionnel celui de manifester», a déclaré Boukaré Conombo. Pour lui, ce n’est qu’après avoir eu toute la lumière et la justice sur tous les crimes économiques et les crimes de sangs que le peuple burkinabè sera prêt pour une réconciliation véritable.

A écouter M. Conombo, la Coder est en train de provoquer le peuple burkinabè. Il demande aux gens d’être objectifs par ce que, lors de la sortie des membres de la Coder, ils parlent de réconciliation en omettant la justice. «Les actions menées par la Coder ne sont pas pour une véritable réconciliation. Bien au contraire, la Coder se moque de la population quand elle parle de réconciliation tout en évitant la justice. Nos camarades qui sont morts, on ne sait pas pourquoi ils sont morts, pourquoi on les a tué, donc demandons justice, vérité avant d’aller à la réconciliation», a lancé M Conombo.

S’agissant du meeting du 29 avril du chef de file de l’opposition, M. Conombo a affirmé que Diabré aurai dû annuler ce meeting pour la simple raison que c’est lui qui a appelé les gens à sortir les 30 et 31 octobre 2014, et ils sont morts. «J’aurai été à sa place, j’annulais mon meeting tout simplement en mémoire des martyrs par ce qu’il est le premier responsable de tout ça. Zéphirin Diabré est plus dangereux que la Coder parce que c’est son meeting qui l’intéresse, c’est-à-dire qu’il est capable d’enjamber les cadavres pour arriver à ses fins. Il faut qu’il sache qu’il était le chef de file de l’opposition en son temps donc, c’est lui-même qui devrait être devant ce procès», s’est prononcé le président du Brassard noir.

Par ailleurs le mouvement Brassard noir invite le peuple burkinabè à sortir «massivement» le 27 avril prochain devant le Palais de justice pour assister à ce procès. Au gouvernement, le mouvement demande la retransmission en direct de ce procès historique pour qu’il puisse être suivi sur tout le territoire national et partout dans le monde.
Aussi, ce même mouvement invite la Justice militaire à emboiter le pas de la Haute cour de justice en programmant le procès tant attendu du putsch manqué du 15 septembre 2015.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir