Aujourd'hui,
URGENT
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie
CDP: le député Yahya Zoungrana et d’autres militants «exigent» la démission d’Eddie Komboigo
Burkina: les médias dénoncent le caractère liberticide de certains articles du futur Code pénal
Immigration: record de 71 millions de déplacés et de réfugiés dans le monde en 2018
France: l’ex-président Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption dans l'affaires des «écoutes»
Burkina: 17 civils tués dans une attaque terroriste à Béléhédé dans le département de Tongomayel (Province du Soum)
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 

POLITIQUE

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni), via ce communiqué de presse, fait le point des différentes étapes réalisées dans le cadre de l’organisation des élections partielles du 28 mai 2017. Ledit communiqué  indique également que la réception des dossiers des dossiers de candidatures est prévue du 17 au 19 mars 2017.

« Le 28 mai, les populations de 19 collectivités territoriales sont appelées à élire leur conseillers municipaux.

Chargée de l’organisation et de la supervision de ce scrutin, la CENI s’y attèle depuis la convocation du corps électoral le 1er mars.

Au nombre des actions déjà réalisées, il y a la concertation tenue le 04 mars entre la CENI et les partis politiques, les regroupements d’indépendants et les organisations de la société civile.

Cette rencontre a marqué le démarrage de la désignation des nouveaux membres des démembrements de la CENI que sont : les Commission électorales provinciales indépendantes (CEPI), les Commissions électorales communales indépendantes (CECI), et une Commission électorale indépendante d’arrondissement.

Les commissaires de la CENI ont tous bénéficié d’une formation à la réception, à la validation et à la collecte des dossiers de candidatures. Depuis le 08 mars, ils sont sur le terrain dans les communes concernées par ces élections. Ils ont ainsi pu procéder à l’installation effective des démembrements, puis à leur formation afin de les rendre aptes à accomplir la mission qui leur est assignée par le Code électoral.

A compter du 17 mars, le processus entre dans une autre phase importante, avec l’ouverture de la réception des dossiers de candidatures, qui se poursuivra jusqu’au 19 mars à minuit. 

En interne, des équipes techniques sont à pied d’œuvre pour la mise à jour et la reproduction des documents électoraux.

Dans l’ensemble, « le processus se passe bien », constate le président. Il réitère son appel aux acteurs de ce processus électoral à s’investir pour que le vote du 28 mai se déroule dans la quiétude, « parce que c’est ce que les Burkinabè attendent de chacun de nous ».

 

Direction de la Communication 

et de l’Education citoyenne

Tél. 25 30 16 03 »

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé