Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

POLITIQUE

Se sentant visé par le communiqué de la Nafa qui le rendrait responsable de la dégradation de l’état de santé du général Djibril Bassolé, actuellement détenu pour son implication présumé dans le putsch de 2015, le MPP, parti au pouvoir, répond. 


«Par voie de presse, comme tous les citoyens Burkinabé les militants du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP)  ont appris la dégradation de l’état de santé du Général Djibril BASSOLET, actuellement détenu à la MACA. Un communiqué émanant de la NAFA, accuse expressément le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP)  d’être responsable de cette situation du Général BASSOLET.

Ce communiqué demande la cessation immédiate de l’instrumentalisation du dossier Djibril BASSOLET par le pouvoir du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP).
Cette affirmation  accusant notre parti est gratuite et sans fondement. Le MPP n’a de cesse d’affirmer son principe d’attachement à l’indépendance de la justice. Faut-il le rappeler si besoin en était que l’arrestation de Djibril BASSOLET s’est opérée avant l’avènement du Mouvement du Peuple pour le Progrès(MPP) au pouvoir.

Aussi, tient-il à  réaffirmer qu’il  n’est ni de près ni de loin concerné par son arrestation et encore moins par son état de santé. Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) rejette catégoriquement les allégations mensongères et outrancières de la NAFA.

En dépit de nos divergences politiques et idéologiques avec la NAFA, le MPP souhaite un prompt rétablissement au Général Djibril BASSOLET.»

Le secrétariat à l’Information et à la Communication

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé