Aujourd'hui,
URGENT
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)
11-décembre: "je renouvelle mon appel à une trêve sociale et à une union sacrée autour des FDS pour vaincre le terrorisme"(Roch Kaboré) 
Politique: le candidat du CDP pour la présidentielle de 2020 connu d'ici le 31 janvier prochain
Algérie: les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés pour corruption
Burkina: le gouvernement et le MCC ont signé le 6 décembre 2019 à Ouagadougou l’aide-mémoire du second compact
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 

©Premier ministère

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé ce vendredi 18 octobre 2019 à Ouagadougou, la cérémonie de sortie officielle de la promotion 2017-2019 de l’Ecole Nationale d’Administration et de magistrature (ENAM) sous le thème : «L’Enarque au cœur de l’innovation pour une administration publique performante et efficace ». Ayant pour nom de baptême « Innovation », les 1641 agents se disent prêts à servir dans plusieurs secteurs de l’administration publique burkinabè et d’autres pays africains.

©MAEC

Annoncée hier mercredi 16 octobre en Conseil des ministres, la contribution du Ghana en vue de soutenir la gestion des déplacés internes suites aux différentes attaques terroristes, a été actée ce jeudi 17 octobre 2019. L’ambassadeur du Ghana au Burkina, Naa Bolina Saaka a remis au nom du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, un chèque de 200 000 dollars soit plus de 117 millions de FCFA à Alpha Barry, ministre burkinabè en charge de la Coopération.

image d'archives

Dans cette déclaration, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) exprime son indignation suite à l’attaque de la mosquée du village de Salmossi (Oudalan) le 11 octobre dernier qui a fait 15 morts. Le parti d’opposition invite les Burkinabè à toujours rester soudés pour ne pas tomber dans le piège des terroristes.

©SIG

Ceci est le message du ministre burkinabè en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo à l’occasion de la 39e journée mondiale de l’alimentation célébrée chaque 16 octobre.

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience hier soir, une délégation du Haut Conseil du Dialogue social (HCDS), conduite par son président, Domba Jean-Marc Palm qui a remis le rapport d’activités 2018-2019 de son institution.

©Premier ministère

La ville de Bobo-Dioulasso dispose désormais d’un nouveau monument dédié à la femme africaine. Cette statue située sur l’Avenue de l’indépendance, à proximité du stade Aboubacar Sangoulé Lamizana est le symbole de l’engagement des Etats Africains à reléguer la houe manuelle au musée. Elle a été dévoilée ce mardi 15 octobre 2019 par l’épouse du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré madame Clémentine Dabiré/Binso, représentant l’épouse du Chef de l’Etat.

image d'archives/le comité d'organisation des JAI 2019

Ceci est le message central livré par les organisateurs de la 4e édition des Journées anti-impérialistes  tenues du 10 au 12 octobre dernier dans la capitale burkinabè. Les organisateurs via plusieurs activités ont dénoncé la présence militaire étrangère sur le continent surtout qu’elle constitue « un réel obstacle » dans le développement de nos armées nationales. 

Le collectif des avocats constitués aux cotés des ayants-droit de feu capitaine Thomas Sankara, assassiné le 15 octobre 1987, a animé une conférence de presse ce lundi 14 octobre 2019 à Ouagadougou. Les échanges avec la presse portaient essentiellement sur l'évolution du dossier judiciaire « ministère public et ayants-droit de feu Thomas Isidore Noël Sankara et 12 autres contre X devenu Blaise Compaoré dit Jubal et autres». 

image d'archives

Après les sanctions prises lors du congrès extraordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à l'encontre de certains militants, le fondateur du parti, Blaise Compaoré, a rencontré les différents protagonistes à Abidjan. Dans une correspondance, il a invité la direction du parti à rapporter les sanctions pour l'unité du parti. Ce lundi 14 octobre 2019 au cours d'une conférence de presse à Ouagadougou, la direction politique  nationale du parti dit être en phase avec les recommandations du fondateur.

image d'archives

Dans ce message à l’occasion du 32e anniversaire de l’assassinat du président Thomas Sankara, la veuve du leader de la révolution burkinabè, Mariam Sankara a réitéré son appel à la Justice pour la tenue du procès tant attendu.

©présidence du Faso

Ceci est un message du président du Faso sur les différentes attaques qui ont visé à plusieurs reprises des lieux de cultes et de prières. La dernière en date était celle de la mosquée de Salmossi qui a causé la mort de 15 personnes.

Invité à faire le plaidoyer auprès des pays développés comme la France et le Canada, en faveur d’une augmentation de leur contribution au financement du Fonds mondial, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré se dit satisfait à la fin de cette conférence.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé