Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

Image d'illustration

Ceci est un communiqué de presse du parquet près le tribunal de grande instance de Ouagadougou relatif l’enquête ouverte suites aux attaques terroristes de 2 mars 2018 qui ont visé l'ambassade de France et l'Etat major général des armées. Selon la procureur du Faso,  11 personnes ont été interpellées, inculpées par le juge d’instruction et sont actuellement en détention préventive. Ces personnes, soit sont des membres du groupe qui a perpétré les attaques, soit ont été en contact avec l’organisateur en chef présumé desdites attaques. 

©Challenges

A compter de ce 28 février 2019, il n’est plus possible pour les populations civiles d’acheter des armes à feu. Le ministère de la sécurité, via un communiqué, a annoncé que « la délivrance des autorisations d’achat d’armes à feu civiles est suspendue ».

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a offert un dîner aux cinéastes de la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) mercredi 27 février dans la soirée. Au cours de ce dîner, le chef de l’Etat a réaffirmé sa vision d'un 7e art, levier de développement pour les pays africains.

En prélude de la commémoration de la 162e  journée internationale de la femme, la ministre en charge de la femme, Hélène Laurence Ilboudo a animé une conférence de presse ce jeudi 28 février 2019 à Ouagadougou. Il s'agissait de présenter les différentes activités retenues dans le cadre de la célébration  de cette édition  2019 placée sous le thème : « contribution de la femme à l'édification d'un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale ».

Selon des sources dignes de foi, des manœuvres souterraines seraient en cours pour de nouveau changer le statut de la Cameg. 

Présente à Ouagadougou dans le cadre de la 26e édition du Fespaco, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay a rendu, en début d’après-midi, une visite de courtoisie au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Image d'illustration

Ceci est un communiqué de presse du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) faisant le point de la 5e session ordinaire de l’année 2019 de son bureau politique national tenue le lundi 25 février 2019 à Ouagadougou. 

Le Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB) a remis, le mardi 26 février 2019 un chèque de cent million (100 000 000) de francs CFA aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS). La cérémonie de remise a eu lieu au ministère de la sécurité en présence du ministre de la sécurité Ousséni Compaoré et son staff technique et une délégation du Conseil national du patronat burkinabé conduit par son président Apollinaire Compaoré.

Yirgou, Foubé et Barsalgo, c'est le périple fait ce vendredi 22 février 2019 par madame Maminata Ouattara/Ouattara, ministre des Droits humains et de la Promotion civique.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a effectué, les 20 et 21 février 2019, une visite d’amitié et de travail en Allemagne. Roch Marc Kaboré a été reçu par la chancelière allemande Angela Merkel. Occasion pour la chancelière de réitérer la volonté de l’Allemagne à soutenir le Burkina Faso et le G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme, révèle l’Agence d’information du Burkina.

Photo: Premier ministère

Sous la présidence du Premier Ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, les acteurs de l’éducation sont réunis depuis ce jour 21 février 2019, autour d’un atelier de validation d’une stratégie nationale de scolarisation des élèves des zones à forts défis sécuritaires. Cette stratégie était vivement attendue dans les zones concernées par les incessantes attaques et menaces terroristes qui ont fait fermer tant de temples du savoir, privant ainsi les enfants de leur droit à l’éducation.

Une mission multi agences du Système des Nations-unies, conduite par le représentant spécial du secrétaire général des Nations-unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, s’est rendue au siège du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) ce mercredi 20 février 2019 à Ouagadougou. La question sécuritaire, la situation socio-politique et les perspectives des échéances de 2020 ont été les points abordés par les différentes parties.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé