Aujourd'hui,
URGENT
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)

Installée dans ses nouvelles fonctions de médiateur du Faso le vendredi 27 octobre dernier, Saran Séré/Sérémé a reçu une visite de courtoisie du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Rosine Sori/Coulibaly. C’était ce lundi 18 décembre 2017 au siège de l’institution à Ouagadougou.

Méconnu au-delà  des cercles du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) avant son ascension au perchoir, Alassane Bala Sakandé est en train de marquer les esprits. Pour sa grande première à Bobo-Dioulasso ce vendredi 15 décembre 2017, il  a opté pour la route. Rien de surprenant ? Et pourtant oui ! Bala et ses collègues sont venus à Sya dans une société de transport en commun.

Les travaux du deuxième Conseil d'Administration du Secteur Ministériel(CASEM) 2017, du Ministère de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation ont débuté ce vendredi matin dans la salle de conférence du Conseil régional de Kaya.

Le gouvernement a pris la décision de dissoudre le conseil municipal de Saponé - située à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou- ce jeudi 14 décembre 2017, a annoncé le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, à l’issue du conseil des ministres.

Après avoir rendu visite à Blaise Compaoré en octobre dernier, Nana Thibault, le président du Rassemblement démocratique et populaire (RDP) avait affirmé que l’ancien président réfugié en Côte d’Ivoire allait rentrer ce 14 décembre.

La Chambre du contrôle de l’instruction de la Cour d’appel de Paris a tenu, ce jour 13 décembre 2017 à 14 heures 30 précises, l’audience de notification à monsieur Paul François COMPAORE de la demande d’extradition du Burkina Faso.

13 décembre 1998-13 décembre 2017, cela fait 19 ans aujourd’hui que le peuple burkinabè attend toujours la vérité sur l’assassinant du journaliste d’investigation Norbert Zongo alias Henri Sebgo et ses compagnons d’infortune. Ce mercredi 13 décembre 2017 à Ouagadougou, les militants de la CCVC et le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) ont battu le pavé pour réclamer justice et vérité sur ce dossier.

13 décembre 1998 – 13 décembre 2017, cela fait 19 ans que le journaliste Norbert Zongo et à ses compagnons d’infortune, Blaise Ilboudo, Ernest Zongo et Abdoulaye Nikiéma ont été abattu sur la route de Saponé. En ce jour anniversaire, voici le message d’hommage prononcé au cimetière de Gounghin à Ouagadougou par l’Association des journalistes du Burkina (AJB).

A l’occasion de la commémoration du 19e anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a délivré le message que voici.

A l’occasion de la commémoration des 19 ans de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et des quatre trois compagnons de route, le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) appelle ses militants et sympathisants, ainsi que l’ensemble des populations du Burkina, à se mobiliser massivement le 13 décembre 2017 pour la réussite de la marche-meeting.

Les lampions se sont éteints sur les festivités commémoratives du 57e anniversaire de l'Indépendance du Burkina Faso à Gaoua. C'est la ville de Manga qui accueille la prochaine célébration.

Les enfants de Lens lui avaient réservé un accueil chaleureux, il les avait invité au Burkina

Lens, commune du Canton de Valais se souvient de Salifou Diallo. Le défunt Président de l'Assemblée nationale du Burkina y avait séjourné en mars dernier. Les lensards ont décidé de perpétuer sa mémoire en apposant une plaque en son honneur sur la façade du bâtiment administratif de la Municipalité. C'était jeudi dernier, en présence d'une délégation de l'Ambassade Mission permanente du Burkina en Suisse, conduite par le deuxième Conseiller Emmanuel Ouali.

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé