Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

Ceci est le message du Nouvel an de l’ancien parti au pouvoir, le Congrès pour la Démocratie et le progrès (CDP).

Dans son message de nouvel an, l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), invite le président du Faso, « à entamer immédiatement une large consultation des forces vives de la Nation afin de recueillir les suggestions des uns et des autres et surtout à assumer ses responsabilités et son serment ».

La mairie de Ouagadougou a interdit la tenue le 31 décembre dernier, d'une activité dénommée la nuit de la sape. Pour le maire de la ville de Ouagadougou, sa commune ne saurait tolérée un tel événement dans un contexte où les autorités ont invité toute la population à la retenue.

Ceci est le message de fin d’année 2018 et du nouvel an du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). 

Safiatou Lopez bénéficie d’une liberté provisoire à compter de ce 2 janvier 2019. Cette libération provisoire de la présidente d’honneur du Cadre national de concertation des organisations de la société civile a été confirmée par son avocat cité par Radio Oméga.

Le message adressé à la Nation par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré à l'occasion du nouvel an 2019.

photo: Naim Touré

Les agents de la Garde de Sécurité pénitentiaire ont observé ce lundi 31 décembre 2018 un sit-in devant la  Maison d’arrêt et de Correction de Ouagadougou. Ils exigent la satisfaction de leur plateforme revendicative, l’annulation de la révocation de dix d’entre eux et la révocation du directeur général de la GSP, Geoffroy Yogo.

Ceci est le message de nouvel an du Chef de file de l’opposition politique. Dans cette déclaration, Zéphirin Diabré dresse le bilan de la gouvernance du pays en 2018 et avance les défis que devra relever le peuple burkinabè en 2019.

A l’issue du Conseil extraordinaire des ministres tenu ce lundi 31 décembre 2018, le président du Faso a déclaré l’Etat d’urgence dans certaines provinces du pays. Un décret présidentiel viendra préciser exactement les provinces et zones concernées.

Il n’y aura plus de concert ni de feu d’artifice ce 31 décembre 2018 à l’Hôtel de ville de Ouagadougou. Ainsi en a décidé le conseil municipal, qui répond ainsi à l’appel du président du Faso, selon un communiqué de la mairie.

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, a animé une conférence de presse ce vendredi 28 décembre 2018. Au vu des prévisions agricoles de 2019, le ministre de l’Agriculture Jacob Ouédraogo indique que «les Burkinabè mangeront à leur faim en 2019».

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé