Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a pris part ce matin à la Conférence du G20 sur l’initiative « Compact with Africa ». Créée en 2017 sous la présidence allemande du G20, l’initiative « Compact with Africa » a pour objectif d’attirer des investisseurs privés dans les Etats africains, qui, à leur tour s’engagent à initier des réformes économiques.

Mettre fin à la violence et au chaos et de rétablir l'ordre. Voilà la tâche la plus urgente, selon le président chinois Xi Jinping, qui exprimait la position du gouvernement chinois sur la situation de Hong Kong alors qu'il participait jeudi au 11e sommet des BRICS* à Brasilia, capitale du Brésil.

Le Premier ministre, Christophe Dabiré a reçu en audience le vendredi 15 novembre 2019  à la primature, une délégation de l'Union Européenne (UE),  conduite par la Directrice générale des services  de la commission européenne à la protection civile et à l'aide humanitaire, Monique Pariat. Les échanges ont porté sur la situation sécuritaire au Burkina Faso et sur la prise en charge  des déplacés internes. 

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience cet après-midi, une délégation du Cadre de Dialogue inter-partis, conduite, par le président de son conseil d’administration, Me Gilbert Noël Ouédraogo.

Ceci est un communiqué de presse de la commission européenne relatif à la visite au Burkina Faso de trois représentants de l’Union européenne, de l’Allemagne et de la France.

Aristide Ouédraogo, président du FPR

Dans ce communiqué de presse, le chef de file de l’opposition politique condamne la suspension du Front patriotique pour le Renouveau (FPR) du Dr Aristide Ouédraogo pour une période de trois mois. L’Opposition politique demande la levée pure et simple de ladite sanction prononcée à l’encontre du parti membre du CFOP.

image d'archives

Dans ce compte rendu de réunion du Cadre de concertation de l’opposition politique parvenu à notre rédaction, les partis politiques affiliés à l’instance estiment que le parti au pouvoir et ses alliés sont responsables de la dégradation de la situation sécuritaire du pays marqué par la récurrence des attaques terroristes.

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce jeudi soir, la Chambre des Mines du Burkina. Les mesures sécuritaires sur les sites miniers ont été au centre des échanges entre le chef de l’Etat et les responsables de cette structure.

Le 1 er novembre 1954, le peuple algérien  recouvrait son indépendance. A l'occasion  du 65e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale d'Algérie, une célébration  a réuni les ressortissants  algériens vivant au Burkina Faso ainsi que des autorités du Burkina Faso  ce mardi 12 novembre 2019 à Ouagadougou.

Le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d’opposition, est suspendu pour une durée de trois mois, selon un arrêté du ministère en charge de l’Administration territoriale publié ce 12 novembre 2019

©Minefid

Ceci est la déclaration  du Burkina Faso prononcée par Lassané Kaboré, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement à l’occasion du Sommet de Nairobi sur la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) qui se tient du 12 au 14 novembre au Kenya. Il y expose les engagements du Burkina Faso dans le domaine de la population et de développement.

Bindi Ouoba, porte parole du MPP

Dans cette déclaration, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), invite les Burkinabè à répondre sans réserve à l’appel du président du Faso sur le recrutement de volontaires pour lutter contre le terrorisme.

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé