Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel, a accordé en fin de matinée, une audience au commandant sortant de la Force conjointe du G5 Sahel, le général Hanena Ould Sidi de Mauritanie. Il était accompagné de son successeur, le général nigérien Oumarou Namata Gazama.

Ceci est le message du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) à l’occasion du deuxième anniversaire du décès de Salif Diallo, ancien président du parti.

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience cet après-midi mardi 13 août 2019, le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley. 

©Premier ministère

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, préside ce mardi 13 août 2019 à Ouagadougou, une rencontre d’échanges avec les chefs des circonscriptions administratives du Burkina Faso. Cette rencontre est une occasion donnée aux gouverneurs des treize régions, et aux hauts-commissaires des quarante-cinq provinces, d’exposer au Chef du gouvernement leurs préoccupations, mais surtout de recueillir ses instructions et ses orientations, sur la gestion des circonscriptions administratives en général et des conflits en particulier.

Image d'illustration

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Le parti d’opposition dénonce « la politisation » de l’événement par le président du Faso.

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé la cérémonie officielle marquant la célébration de la première édition de la Journée nationale de l'Arbre (JNA) ce samedi à Tenkodogo, dans la région du Centre-Est. 

©présidence du Faso

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, ce vendredi dans la matinée, une délégation des Burkinabè vivant en Guinée. La délégation a exposé au chef de l’Etat les préoccupations des compatriotes.

©Premier ministère

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé ce vendredi 9 août 2019 à Ouagadougou un séminaire gouvernemental, dont l’objectif était de renforcer les capacités des membres de l’exécutif en matière de dialogue social. Cette activité a été rendue possible grâce à l’appui technique du Bureau international du Travail (BIT).

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a été élevé, hier jeudi dans la soirée, à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national du mérite de la République de Guinée, par son homologue, le professeur Alpha Condé.

Au lendemain de la fin de leurs plaidoiries, les avocats du Général Gilbert Diendéré, ''présumé auteur'' du putsch manqué de septembre 2015, ont animé dans la matinée de ce jeudi 8 août 2019 à Ouagadougou, un point de presse. Ils plaident pour une justice équitable.

©Premier ministère

Le Premier Ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu en début d’après-midi de ce 8 août 2019, Moussa Oumarou, le directeur général adjoint pour les Programmes extérieurs et les partenariats de l’Organisation internationale de Travail. Il s’est agi au cours de cette audience, d’échanger autour de l’appui que peut apporter cette organisation au renforcement du dialogue social au Burkina Faso. Monsieur Moussa Oumarou à sa sortie d’audience, a salué le choix des autorités Burkinabè de promouvoir le dialogue social, qui renforce ainsi le dialogue politique.

Image d'illustration

Dans cette déclaration, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) exige la démission sans délai du ministre des mines et des carrières pour son rôle présumé dans l’affaire dite de charbon fin.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé