Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

Voici la déclaration liminaire de L’Alliance des partis de la majorité présidentielle lue dimanche 2 juillet 2017 lors de la conférence de presse  relative  au projet de loi portant allègement des conditions d’exécution du programme de  projets Partenariat public privé.

Le 6 février 2017 les cinq pays membres du G5 Sahel ont pris la décision sans précédent de mettre en place une force conjointe capable d’intervenir à leurs frontières pour lutter contre le terrorisme et les trafics illicites de toutes sortes. Afin d’apporter son soutien à cette initiative, l’Union européenne (UE) à travers ce communiqué, apporte une contribution de 50 millions d’euros aux pays membre que sont : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. 

La commission Ad hoc chargée de la réorganisation et de la relance du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a réuni ses membres ce dimanche 2 juillet 2017 à Ouagadougou. Objectif : dresser le bilan à mi-parcours des opérations de renouvellements des structures  géographiques du parti entamées le 25 mars dernier. Cette  refondation a pour but de favoriser « la consolidation de l’organisation du parti et la relance de ses activités, afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle comme force motrice de l’opposition républicaine au service de la démocratie burkinabè et du développement du pays».

Ce vendredi 30 juin 2017, le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) a réuni les hommes de media au sein de son siège. Cette rencontre avec la presse visait à prendre l’opinion publique à témoin de l’«aggravation» du phénomène de corruption dans notre pays depuis l’arrivée au pouvoir du régime actuel. Afin d’obliger le pouvoir à revenir sur le chemin de la bonne gouvernance, l’Opposition politique appelle les Burkinabè à être prêts à sortir pour dire non au pillage des ressources.

L’ambassade du Canada au Burkina a célébré ce mercredi 28 juin 2017 à Ouagadougou, le 150e anniversaire de la création de la confédération du Canada au cours d’un cocktail. Cette année coïncide également avec le 55e anniversaire de l’établissement des relations bilatérales entre le Burkina et le Canada. Cet instant solennel a connu la participation des amis, partenaires  du Canada au Burkina, et des autorités burkinabè à savoir Salifou Diallo, le président de l’Assemblée nationale et les membres du gouvernement. Le Premier ministre a été représenté par la ministre de l'Economie, des Finances et du Développement, Rosine Sori/Coulibaly. 

Michel Kafando, président de la transition au Burkina Faso, est arrivé mardi à Bujumbura dans un contexte marqué par une dégradation des relations entre le Burundi et l'Organisation des Nations Unies.

Ce communiqué de presse est relatif à la tenue de la session ordinaire du Bureau politique national du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

Cette déclaration du Comité international mémorial Thomas Sankara (CIM-TS) s’interroge sur les résultats de la contre-expertise des tests ADN ont été réalisés afin de vérifier l’authenticité du corps du père de la révolution burkinabè et sur la présence de plusieurs tombes sur le site du Conseil de l’Entente.

Le tribunal administratif de Bobo-Dioulasso a validé, le vendredi 23 juin 2017,  l’élection du maire de Dandé, déboutant ainsi le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Le parti au pouvoir avait introduit un recours en annulation dirigé contre le haut-commissaire de la province du Houet et le préfet de Dandé, accusés d’avoir expulsé des conseillers avant le vote du maire le 14 juin dernier. Des accusations que les plaignants n’ont pas confirmées à l’audience.

Pr Seni Ouédraogo, à gauche

Pr Séni Ouédraogo est constitutionnaliste et enseignant à l’université de Ouaga II. Le jeudi 22 juin 2017, il a animé à l’initiative du Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), un atelier de formation au profit des journalistes à Ouagadougou. L’objectif de cet atelier étant de faire comprendre les mécanismes qui permettent d’interroger le juge constitutionnel sur le respect des droits fondamentaux aussi bien par le législateur que par les juges de fond qui sont saisis. Le professeur a saisi l’occasion pour revenir sur les dernières décisions du Conseil constitutionnel dans le procès des ex-membres du gouvernement Luc Adolphe Tiao.

La 9ème promotion des officiers stagiaires en Qualification logistique du deuxième degré (QL2) de l’Ecole militaire technique de Ouagadougou (EMTO) a effectué sa sortie de fin de stage ce vendredi 23 juin 2017 à Ouagadougou. Vingt stagiaires, dont une femme, originaires de 15 pays, ont reçu leur parchemin après six semaines de formation. La cérémonie officielle de clôture a eu lieu en présence de la hiérarchie militaire.

Afin d’accélérer la réponse nationale au VIH/Sida au Burkina Faso à l’horizon 2016-2020, le Comité national de lutte contre le VIH/Sida et les Infections sexuellement transmissibles (CNLS/IST) a organisé une table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Cadre stratégique national de lutte contre le VIH, le Sida et les IST. A l’issue des travaux ce vendredi 23 juin 2017 à Ouagadougou, les Partenaires techniques et financiers (PTF) ont promis accompagner le Burkina Faso avec un montant supplémentaire de plus de 7 milliards de francs CFA.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé