Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

A partir du 1er janvier 2018, les heures de travail vont légèrement évoluer. C’est ce qu’a décidé le Conseil des ministres de ce mercredi 8 novembre 2017.

«Suite à la polémique née du rendez-vous manqué de l’émission «Sur la Brèche» du dimanche 5 novembre 2017, avec pour invité Monsieur Tahirou Barry, ministre démissionnaire, la Rédaction de la Télé apporte cet éclairage.

Les pharmaciens ont observé un mouvement d’humeur dans la matinée de ce lundi 6 novembre 2017 à la Direction générale de la pharmacie, des médicaments et du laboratoire (DGPML) à Ouagadougou. Ils disent ne pas être associés à l’élaboration d’un organigramme du ministère de la Santé qui occulte le secteur pharmacie et médicaments.

Les populations de la commune rurale de Mossodougou, 40 km au nord de Banfora, dans la Comoé, reprochent beaucoup de choses à leur maire Dr Dominique Sourabié. Pour exiger de la tutelle des sanctions, ils ont pris les devants en mettant le maire et son équipe dehors, avec des menaces de mort si il y remettait les pieds.


Une conférence de bailleurs de fonds pour le financement de la force conjointe G5 Sahel se tiendra le 14 décembre prochain à Bruxelles en Belgique. Le ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry et ses collaborateurs étaient face à la presse ce lundi 6 novembre 2017 pour en parler. Plus de 270 milliards de francs CFA sont nécessaire pour l’opérationnalisation de cette force.

Les Etats généraux de la jeunesse se tiendront du 15 au 18 novembre 2017 à Ouagadougou sous le thème : « quelle gouvernance pour une contribution optimale de la jeunesse au renouveau politique, économique et social du Burkina Faso ? ». Smaïla Ouédraogo, ministre en charge de la jeunesse était face à la presse ce lundi 6 novembre 2017 pour expliquer l’intérêt de la tenue de cet espace de dialogue.

L’ex ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Tahirou Barry, devait être reçu dans  l’émission «Sur la brèche» de la télévision nationale le dimanche 5 novembre. Mais contre toute attente, ladite émission a été annulée. Interpellé par les journalistes sur le sujet à l’occasion de la passation de charge au ministère ce lundi 6 novembre 2017, Tahirou Barry dit ne pas comprendre lui-même ce changement de dernière minute. Et il n’y va pas du dos de la cuillère.

Les comités de défense et d’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire (CDAIP) avec le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) et plusieurs autres organisations démocratiques ont ont battu le pavé ce samedi 4 novembre 2017 à Ouagadougou.  Objectif de ce mouvement d’humeur de la dizaine d’organisations : déplorer la lenteur constatée dans le traitement des dossiers de crimes économiques et de sang pendant à  la justice et sonner la mobilisation des filles et fils du Burkina.

Plusieurs convives ont répondu à l’invitation de Mohamed Ainseur, ambassadeur d’Algérie au Burkina Faso, à l’occasion de la commémoration du 63e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale. C’était dans la soirée de ce vendredi 3 novembre 2017, à Ouagadougou et dans une ambiance festive et de convivialité que les verres ont été levés pour saluer la mémoire des pionniers de l’indépendance algérienne. Une occasion saisie par le diplomate algérien pour réaffirmer sa satisfaction, quant à la qualité des relations entre son pays et le Burkina Faso.

Une délégation interministérielle  conduite par la Ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille Laure Zongo / Hien a présenté le 24 octobre dernier à Genève, le 7è rapport périodique du Burkina Faso sur la mise en œuvre de la convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes.
Une si longue journée au cours de laquelle, Laure Zongo / Hien et son équipe ont du passer à travers le feu roulant des questions de la vingtaine d'experts indépendants venant du monde entier.

Dans ce communiqué, les membres du Caucus des cadres pour le changement (3C), réaffirment leur soutien total et indéfectible à la direction de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) et à son président Zéphirin Diabré. Pour le caucus, le président de l’UPC est visiblement l’homme à détruire par le parti au pouvoir dans la perspective des élections de 2020 en même temps que d’autres potentiels candidats comme les généraux Yacouba Isaac Zida et Djibril Bassolé.

Lors d’une conférence de presse donnée ce 2 novembre 2017 à Ouagadougou par le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP), le cas de François Compaoré, frère cadet de l’ancien chef de l’Etat, et de Yacouba Isaac Zida, le Premier ministre de la transition en exil au Canada est revenu sur la table.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé