Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement

Photo: présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en séance de travail en fin d’après-midi, les chefs coutumiers du Burkina Faso. Les dépositaires de la tradition, qui ont présenté leurs vœux de nouvel an au chef de l’Etat, ont échangé avec lui sur la recherche de la paix au Burkina Faso.

Photo: présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience en début d’après-midi, la Conférence épiscopale Burkina-Niger. Le président de la conférence, Mgr Paul Ouédraogo et ses confrères sont venus présenter leurs vœux de nouvel an au chef de l’Etat et évoquer avec lui des questions d’intérêt national.

15 janvier 2016, 15 janvier 2019 : cela fait exactement 3 ans que notre pays avait été endeuillé suite à l’attaque terroriste perpétrée au restaurant Capuccino et à Splendid Hôtel à Ouagadougou avec une trentaine de morts et de nombreux blessés.

Une délégation de leaders coutumiers et associatifs peulhs du Burkina Faso a été reçue en audience, ce 14 janvier 2019, par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. La délégation est venue parler de cohésion sociale et nationale avec le chef de l’Etat. 

Laurent Gbagbo et l'ex-chef des Jeunes Patriotes, Charles Blé Goudé ont été acquittés par la Cour pénale internationale (CPI)  mardi 15 janvier. En détention depuis sept ans, l'ex-président ivoirien était accusé de crimes contre l'humanité durant la crise postélectorale de 2010-2011, née de son refus de céder le pouvoir à son rival, l'actuel président ivoirien Alassane Ouattara. Les violences avaient fait plus de 3 000 morts en cinq mois.

Ce lundi 14 janvier 2019, l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) a tenu sa première conférence de presse de l’année. Ce face-à-face avec la presse a été l’occasion  pour ces partis de décrypter l’actualité nationale sur le plan sécuritaire et social. 

L’Assemblée nationale a voté à l’unanimité le vendredi 11 janvier dernier, la prorogation de l’Etat d’urgence pour une durée de six mois. Mais pour le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, il ne faudrait pas que le gouvernement croit que l’Etat d’urgence serait la seule solution pour contrer les actions terroristes. 

Image d'illustration

Les militaires radiés suites aux mutineries de 2011 ont donné de la voix ce lundi 14 janvier 2019. A travers une conférence de presse, ceux-ci demandent au gouvernement de les situer sur leur sort.

L’Assemblée nationale, réunie en séance plénière ce vendredi 11 janvier 2019, a voté à l’unanimité des 125 votants, la loi portant prorogation de l’Etat d’urgence pour une durée de six mois à compter du 13 janvier 2019 à zéro heure. 

Le Colonel-major Moïse Minoungou a été nommé ce 10 janvier 2019, chef d'état Major général des armées. Il remplace à ce poste de patron de l’armée burkinabè, le Général de brigade Oumarou Sadou. 

Photo: UPC

L’Union nationale des jeunes de l’UPC (Union pour le Progrès et le Changement) a tenu une conférence de presse ce jeudi 10 janvier 2019 au siège du parti. Cette rencontre avec les hommes de média, présidée par le responsable  de l’union, Jean Nacoulma  a porté sur le « drame » de Yirgou et sur la situation sécuritaire.

Ceci est le compte rendu d’une réunion du Cadre de concertation du Chef de file de l’opposition politique tenue le 9 janvier 2019. L’opposition politique s’est prononcée sur le drame de Yirgou survenu le jour de l’an qui a fait officiellement 49 morts.

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé