Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

Le collectif syndical de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) a précisé qu’il n’y a pas eu de consensus au sein de l’Unité d’action syndicale dans la désignation des représentants du mouvement syndical pour siéger au Haut conseil du dialogue social. Le collectif l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse tenue ce jeudi 18 janvier 2018 à Ouagadougou.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a rencontré ce jeudi 18 janvier 2018 dans la matinée une délégation de l’Unapol (Union police nationale). A l’issue des échanges tenus à huis clos, rien n’a filtré sur les motifs de l’entretien.

A l'occasion de la session ordinaire de la commune de Ouagadougou ce jeudi 18 janvier 2018, les conseillers municipaux de l'opposition se sont opposés aux projets de délibérations à l’ordre du jour. Selon ces conseillers, le maire Armand Béouindé a introduit un projet qui l'autoriserait à passer des marchés de gré à gré de cinquante millions à cinq cent millions de francs FCA et de cent millions à un milliard de francs CFA sans consulter ses collaborateurs.

Attendu ce mercredi 17 janvier 2018 dans l’après midi à Ouagadougou pour une audience avec Roch Marc Christian Kaboré, le président élu du Liberia, George Weah ne fera plus le déplacement de la capitale burkinabè. Sa visite a été annulée sans aucune explication.

Ceci est une déclaration dans laquelle, l’Organisation démocratique de la jeunesse burkinabè affirme son soutien indéfectible aux travailleurs de l’éducation nationale en lutte. L’ODJ invite par ailleurs, le gouvernement à tout mettre en œuvre pour la satisfaction de la plateforme revendicative de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation.

Les discussions entre le gouvernement et la Coordination nationale des syndicats de l’enseignement (CNSE) ont repris dans l’après-midi de ce mardi 16 janvier 2018. Les échanges ont duré environ une heure trente minutes. Au terme des discussions, les différentes parties se félicitent des dispositions prises et notent une « avancée » dans la résolution de la crise.

Le Syndicat des travailleurs de la Santé humaine et animale  (Syntsha) annonce, dans le préavis suivant, une grève d’avertissement de 24 heures le 31 janvier 2018. Motif : le procès d’un agent de santé accusé de non-assistance à personne en danger. Pour le syndicat qui réfute les faits, il ne s’agit ni plus ni moins qu’un procès pour fait de grève.

Suite à leur rencontre du 11 janvier dernier, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a reçu l’ensemble des syndicats de la santé ce mardi 16 janvier 2018. A l’issue de la rencontre, le ministre de la Santé, Nicolas Méda se dit satisfait des négociations et promet une sortie de crise le jeudi prochain. De leur côté, les syndicats ont des appréciations différentes.

Devoir de redevabilité oblige, le groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP) était face à la presse ce mardi 16 janvier 2017 à Ouagadougou. Objectif de cet échange avec les médias : faire le bilan de l’action parlementaire du groupe durant la deuxième session parlementaire ordinaire qui s’est déroulée du 27 septembre au 22 décembre 2017. 

Le Syndicat national des administrateurs civils, des secrétaires et adjoints administratifs du Burkina (Synacsab) entend observer 48 heures de sit-in du 29 au 30 janvier suivi de 72 heures de grève à compter du mercredi 31 janvier au vendredi 2 février 2018 sur toute l’étendue du territoire national. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 16 janvier à Ouagadougou.

Dans la cadre de la réorganisation de l’UPC dans la province de la Kossi, le député Adama SOSSO, Secrétaire général national du parti et Correspondant de ladite province,  a tenu une séance de travail avec les cadres de la localité. C’était le samedi 13 janvier 2018 à Nouna.