Aujourd'hui,
URGENT
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)

Le Collectif des Organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère (CCVC) ont organisé une marche meeting ce jeudi 13 décembre à Ouagadougou. Cette activité entre dans le cadre de la commémoration du vingtième anniversaire de l'assassinat du journaliste d'investigation Norbert Zongo et de ses trois compagnons.

Adama Congo quitte la présidence du Mouvement des Jeunes socialistes afin de laisser la place à une nouvelle génération, selon ce communiqué de presse.

A l’occasion de la commémoration ce 13 décembre 2018 de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, la Société des éditeurs de la presse privée (Sep) par cette déclaration rend hommage à l’illustre disparu et salue la constance des organisations qui sont toujours mobilisées au sein du collectif contre l’impunité pour maintenir la veille sur le dossier judiciaire.

Le Burkina Faso sollicite l’appui de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) en vue de créer un Centre de compétence pour l’assistance et la protection sur les armes chimiques. La demande a été faite, le 23 novembre 2018, par l’ambassadeur-représentant-permanent de notre pays auprès de l’OIAC, Mme Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma à l’occasion de la 4e Conférence d’examen de la mise en œuvre de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC) tenue du 21 au 30 novembre 2018 en marge de la 23e Conférence des Etats parties de l’Organisation qui a eu lieu les 19 et 20 novembre dernier à La Haye aux Pays-Bas.

La célébration de la fête du 11 décembre a connu son apothéose le lundi 11 décembre avec la remise du flambeau à la région du Centre-Est. Si le gouvernement a réussi le pari de l’organisation et la réalisation de certaines infrastructures, la qualité et la finition de ces infrastructures laissent à désirer. C’est le cas des logements sociaux et certaines et certaines voiries. Aux termes des festivités, Eric Bougouma, ministre des Infrastructures promet tirer leçons des imperfections de Manga et entend prendre les taureaux par les cornes.

La France a transmis au Burkina Faso, par la voie diplomatique un premier lot d'archives sur la mort de Thomas Sankara, concrétisant ainsi une promesse faite il y a un an par le président Français Emmanuel Macron. 

Le Burkina a célébré le 58è anniversaire de son accession à l’indépendance sous le thème : «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère». A cette occasion, le prix de la meilleure œuvre journalistique sur le thème du 11 décembre 2018 est revenu à Elisabeth Segueda, journaliste à la Radiodiffusion télévision du Burkina pour son œuvre «Numéro spécial du 11 décembre 2018» en radio.

Après avoir séjourné une année durant dans la région du Centre-Sud précisément à Manga, le flambeau de l’indépendance a pris la route pour la région du Centre-Est dans la soirée de ce mardi 11 décembre 2018. En effet, après Manga qui a abrité les festivités de la commémoration de l’accession du Burkina à la souveraineté nationale et internationale cette année, c’est la ville de Tenkodogo qui accueillera l’édition 2019.

Photo: présidence du Faso

Le Burkina Faso a commémoré ce mardi 11 décembre 2018 le 58e anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale. Les festivités entrant dans le cadre de cette célébration a connu son apothéose avec la grande parade civile et militaire à la quelle a assisté les populations de la ville de Manga et environnants et du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

A l'occasion de la célébration des 58 ans de l'indépendance du Burkina Faso, le chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a adressé le message ci-dessous à la Nation.

Ceci est le message du chef de file de l’opposition politique dans le cadre de la célébration du 58e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso.

Le Burkina célèbre cette année, le 58e anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale. «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère», le thème choisi cette année, se veut une matérialisation du programme quinquennal du président Roch Marc Christian Kaboré.

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé