Aujourd'hui,
URGENT
G5 Sahel: 414 millions d'euros  annoncés pour la force conjointe du G 5 Sahel à l'issue de la conférence de haut niveau
Burkina: le directeur provincial de la police nationale du Ziro suspendu et placé sous mandat de dépôt pour affaires de mœurs (Police)
Burkina: 15 380 kg de cannabis saisis entre novembre 2017 et février 2018 (Douanes).
Culture: Ouagadougou va abriter du 27 février au 1er mars 2018 la première édition du Festival panafricain de la Série"Séries Séries" 
Israël: 750 migrants africains menacés d'expulsion en grève de la faim (RFI)
Football: Le RCK éliminé de la ligue africaine des champions après sa défaite 2 à 0 à Libreville
Football: L’EFO éliminé de la Coupe de la Confédération après sa défaite 1 à 0 contre l’Olympic Star FC du Burundi
Burkina: le journaliste Mahamadi Tiegna nommé directeur général des Editions Sidwaya (Conseil des ministres)
Burkina: Le journaliste Pascal Yemboini Thiombiano nommé  directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina
Mali: deux soldats français tués et un blessé dans l'explosion d'une mine artisanale (RFI)

MONDE

Au cours d’une conférence de presse animée le lundi 13 février 2017 à Bruxelles, la famille Tshisékédi a exprimé son attachement à la réalisation de l'autopsie sur le corps d'Etienne Tshisekedi décédé d’une embolie pulmonaire le 1er février à l’hôpital Sainte-Elisabeth de Bruxelles. Cette autopsie permettra, selon ladite famille, d'en savoir d’avantage sur les circonstances de la mort du patriarche et figure emblématique de l’opposition en République démocratique du Congo (RDC).


Selon Félix Tshisékédi et son frère cadet (fils du disparu), l’autopsie permettra de savoir s’il y a eu erreur médicale au niveau des médecins qui étaient en charge de ses soins. Avec cette exigence, l'arrivée du corps en RDC, l'inhumation et les funérailles se feront attendre au-delà des prévisions initiales de calendrier.