Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

MONDE

L’ancien Premier ministre portugais a reçu ce jeudi 6 octobre 2016 le soutien unanime du Conseil pour devenir secrétaire général des Nations unies.

Antonio Guterres devrait devenir en janvier prochain secrétaire général des Nations Unies. C’est en effet sur lui que les quinze membres du Conseil de sécurité ont jeté leur dévolu pour succéder à Ban Ki-Moon.

Aucun des membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU -Russie et Etats Unis compris- n’a bloqué sa candidature: le Portugais a obtenu le soutien des 15 membres.

Guterres deviendra le neuvième –homme- à occuper ce poste hautement stratégique depuis la création des Nations unies en 1945. Cinq femmes parmi les candidats s’étaient présentées pour prendre la suite de Ban Ki-Moon, mais aucun de leurs noms n’a été retenu par le Conseil de sécurité. Il sera le 4e Européen à occuper ce poste.

Celui qui a occupé de 2005 à 2015 le poste de Haut-Commissaire de l’ONU aux réfugiés (HCR) parle quatre langues, parmi lesquelles l’espagnol, l’anglais et le français.