Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

MONDE

Les chefs d'Etat de l'Union africaine ont décidé lundi de réintégrer le Maroc, qui avait quitté l'organisation continentale en 1984 pour protester contre l’admission du Sahara occidental.


En tout, 39 chefs d'Etats (sur 54 pays) se sont prononcés pour le retour du royaume chérifien au sein de l'UA. En 1984, le roi Hassan II avait retiré son pays de la famille panafricaine suite à l’admission de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) qui lui conteste la souveraineté sur le Sahara Occidental. Trente-trois ans plus tard, en juillet 2016, Rabat avait demandé à revenir dans l’organisation panafricaine et entamé un intense lobbying qui vient de porter ses fruits.